Dijon

Aux « Grandes Heures » du communisme

Partager cet article:
Aux « Grandes Heures » du communisme

Samedi 29 janvier, les vétérans du PCF de Côte d’Or se sont réunis afin de réfléchir à l’avenir de leur parti et de collecter et publier la mémoire des anciens.
L’UNI ne peut que se féliciter d’une telle initiative. En effet, l’histoire et les conséquences (humaines, économiques,...) du communisme ont trop longtemps été exclues du débat public.

Des goulags à la Collaboration

L’UNI demande aux vétérans communistes de ne rien oublier de leur propre histoire : cette idéologie n’a jamais apporté la liberté et l’émancipation du peuple !
Des goulags à la Collaboration en passant par les Grandes Purges staliniennes et la Grande Famine ukrainienne de 1932/33, jamais le Parti Communiste Français ne s’est désolidarisé de son tuteur soviétique.

120 millions de morts

Afin de réduire au maximum les oublis, l’UNI se propose d’offrir à l’Amicale des Vétérans du PCF 21 un exemplaire du « Livre noir du communisme. Crimes, terreur, répression » écrit par une équipe d’universitaires en 1997.
Une fois encore, l’UNI invite le Parti Communiste Français à se débaptiser et à respecter enfin la mémoire des 120 millions de morts causés à travers le monde par le communisme.

Partager cet article:

Publié par Amélie Pommier