Actualités

Affaire Guéant : victoire de la liberté d’expression sur les hérauts du politiquement correct

Partager cet article:
Affaire Guéant : victoire de la liberté d'expression sur les hérauts du politiquement correct

Claude Guéant ne sera pas poursuivi.

La Cour de Justice de la République (CJR) a tranché aujourd’hui sur le dossier de Claude Guéant et ne souhaite pas ouvrir d’enquête suite à sa saisie par l’association SOS Racisme pour « incitation à la discrimination raciale ». Claude Guéant, que l’UNI avait soutenu dès le départ de l’affaire avec la mise en place d’une pétition, avait déclaré le 4 avril dernier : « En 1905, il y avait très peu de musulmans en France, aujourd’hui il y en a entre 5 et 6 millions. L’accroissement du nombre de fidèles et un certain nombre de comportements posent problème. »

Encore une fois, après l’affaire Zemmour, SOS Racisme a préféré tenter de saisir la justice plutôt que de débattre et de réfuter la thèse du Ministre de l’Intérieur au moyen d’arguments solidement établis.
L’UNI salue cette victoire de la liberté d’expression.

Partager cet article:

Publié par Samuel Lafont