Presse

L’UNI commémore le 9 novembre, jour de Liberté !

Partager cet article:
L'UNI commémore le 9 novembre, jour de Liberté !

La France libre, inspiratrice de l’UNI

L’UNI devenue depuis 2009, la fédération de la droite dans l’éducation, a grandi. Forte d’un mouvement lycéen (UNI Lycée), d’un mouvement étudiant, (MET – le mouvement des étudiants), d’un mouvement enseignant (UNI Enseignants), des Cercles de l’UNI (socioprofessionnels et parents d’élèves) ainsi que d’un Think Thank (CERU), l’UNI c’est aujourd’hui 25000 adhérents qui continuent à s’engager au service de la France avec à l’esprit l’exemple du Général de Gaulle.

Un vent de liberté souffle à l’Est

19 ans plus tard, le 9 novembre 1989, on apprenait par la bouche de Günter Schabowski, que tous les citoyens de la RDA « peuvent quitter le pays ». Nombre de Berlinois suivent cette déclaration à la télévision et se ruent aussitôt vers le mur de Berlin. Depuis 1961, 1135 personnes ont perdu leur vie, 75 000 hommes et femmes ont été condamnés jusqu’à deux ans de prison pour, au nom de la liberté, avoir tenté de franchir ce mur. L’UNI tient, en ce 9 novembre 2011, à saluer la mémoire des victimes du communisme et rappelle que la liberté d’aller et venir est un droit fondamental dont devrait disposer chaque individu. La chute du mur de Berlin est venue récompenser la détermination, l’abnégation et le courage de tous les militants de la Liberté au premier rang desquels ceux de l’UNI qui se sont inlassablement battus contre l’oppression communiste.

Une commémoration sur le réseau social Twitter

Pour commémorer le Général de Gaulle sur Twitter, l’UNI diffusera toute la journée des messages de 140 caractères maximum sur le réseau social TWITTER. Le hashtag employé pour cet événement sera : #degaulle. De même, pour commémorer la chute du mur de Berlin, des messages seront diffusés avec comme hashtag #LeMurEstTombe.

Vous pouvez commander le livre « le mur de Berlin n’est pas tombé tout seul », publié à l’occasion du 20ième anniversaire de la chute du mur et qui retrace l’action de l’UNI contre le communisme.

C’est en réaction aux événements de mai 68 que quelques étudiants et professeurs ont décidé de fonder l’UNI. Ils se sont rencontrés dans les coulisses de la préparation de la grande manifestation du 30 mai 68. Le Général de Gaulle fut pour eux, dès l’origine, l’inspirateur et l’exemple, pour les militants de notre mouvement. Ce dernier s’est toujours mobilisé pour défendre une certaine idée de la France, de sa civilisation et de son école.

Partager cet article:

Chargée des relations avec la presse