Pétition contre le droit de vote aux étrangers

, ,

Le ministre des relations avec le parlement, Alain Vidalies, assure que "le gouvernement travaille "chaque jour" à l’adoption de la future loi pour le droit de vote des étrangers aux élections locales. "L’engagement sera tenu avant la fin de la législature, probablement en 2013 pour application en 2014".

Refusons le cynisme socialiste

Avec la crise qui frappe la France, n’y avait-il pas d’autres priorités ? Était-ce réellement le débat le plus urgent ?

Pour les socialistes, il est évident que cela l’était ! Très cyniquement, ils ont fait leurs petits calculs. En juin dernier, la fondation Terra nova, organisation très proche du PS, publiait une note établissant la stratégie électorale de la gauche pour les prochaines élections. On pouvait y lire, notamment :

"La France de la diversité est presque intégralement à gauche. L’auto-positionnement des individus révèle un alignement des Français d’origine immigrée à gauche – de l’ordre de 80-20. On retrouve des scores de cette ampleur dans les bureaux de vote des quartiers populaires."

Les socialistes ont poussé encore plus loin cette analyse en établissant une véritable cartographie électorale en fonction de la nationalité des étrangers. Toujours dans cette note, on peut lire que le vote en faveur de la gauche " se vérifie quelle que soit l’origine nationale. Il est le plus massif pour les Français d’origine africaine (tant sub-saharienne que maghrébine) et se renforce nettement pour la seconde génération par rapport à la première (de l’ordre de 10 points). La seule exception est la première génération d’origine asiatique, qui reste polarisée à droite par anticommunisme."

Dès lors, on comprend mieux la détermination des socialistes qui espèrent ainsi se constituer une nouvelle clientèle électorale plus fidèle et plus facile à manœuvrer que l’électorat populaire qui lui a tourné le dos.

Ne bradons pas la citoyenneté française qui s’incarne dans le droit de vote

Malheureusement ce cynisme électoral risque de mettre à terre un des derniers fondements de notre modèle républicain. Depuis des siècles, la citoyenneté française s’incarne dans le droit de vote qui fait le lien entre la citoyenneté et la nationalité.

Accorder le droit de vote aux étrangers serait un coup de canif de plus dans notre modèle républicain déjà bien fragile !

Parce que nous ne pouvons pas accepter qu’un étranger qui n’a jamais souhaité devenir Français, en faisant l’effort sincère de s’intégrer, puisse, malgré tout, voter et être élu en France, nous devons nous mobiliser pour dire NON au droit de vote des étrangers et empêcher François Hollande de le mettre en place.

C’est pourquoi, je vous invite à signer et faire signer cette pétition contre le droit de vote des étrangers.

Aidez-nous également à faire signer massivement cette pétition en la diffusant à tous vos contacts.

Nous avons besoin de votre soutien pour nous faire entendre

Vous pouvez nous aider dans notre combat contre le droit de vote des étrangers en faisant un don à notre association. Cet argent nous permettra d’imprimer des campagne d’affiches et des pétitions. Chaque aide est précieuse.
Vous pourrez déduire de vos impôts 66 % du montant de votre don. Ainsi par exemple, pour un don de 50 euros, vous pourrez déduire 33 euros de vos impôts, votre effort réel sera de 17 euros. Un reçu fiscal vous sera automatiquement adressé.

Sur le même sujet

Soutenez notre action

Nous avons besoin de moyens pour faire éditer des tracts et des affiches. Vous pouvez nous aider en faisant un don, même modeste, à l'UNI afin de financer ces impressions et les diffuser massivement. Vous pouvez nous envoyer vos dons via paypal, ou par chèque à l'ordre de l'UNI à l'adresse suivante :
UNI - 34 rue Emile Landrin, 92100 Boulogne-Billancourt.
Vous recevrez un reçu fiscal vous permettant de déduire 66 % du montant de votre don de vos impôts. Merci encore pour votre aide !

Messages

  1. par Philippe Morel 28 novembre 2011, 11:02

    Encore une fois la gauche fait preuve de démagogie et assume avec hypocrisie son rôle de détricoteur de la nation française. Le droit de vote est l’un des attributs de la citoyenneté française : veut-on par cette manoeuvre remettre en cause l’idée même de citoyenneté, l’honneur qu’elle représente, les symboles qu’elle emporte, sa fonction assimilatrice ? C’est à craindre, d’autant plus que, les considérations bassement électoralistes n’étant jamais loin des projets socialistes, ce droit possiblement accordé leur assurerait un matelas de voix indispensable à leur maintien à la tête des municipalités !...

    C’est minable, c’est petit, c’est la gauche quoi...

    • par robinsonne 28 novembre 2011, 11:24

      Où voulez-vous que les socialistes prennent la majorité de leur électorat ? Mais avec les étrangers à la tète du Pays , les étrangers formeront leur propre parti et adieu les socialistes, à moins que ces derniers ne deviennent islamistes pour rester au pouvoir....

    • par Hannibal 28 novembre 2011, 11:53

      Quels étrangers ? Un Belge est un "étranger", comme un Hollandais ou un Danois. Mais osons le dire, nous ne sommes pas contre le vote de "certains" étrangers qui ont avec nous une CULTURE commune.
      Mais les socialistes veulent faire voter les Africains et les Nord-Africains, les islamistes entrant dans le lot. Et là, attention, danger ! Et qu’on ne vienne pas me dire qu’il y a du "racisme" dans mes propos ! Un Africain qui a choisi la nationalité française a tout à fait le droit de voter EN FRANCE IL EST CITOYEN FRANCAIS !

    • par Bertrand 28 novembre 2011, 12:05

      C’est la pêche aux voix et ce n’est guère honnête. a priori, vouloir voter chez les autres, cela semble suspect de pensées machiavéliques, telles qu’en ont les islamistes soi-disant modérés, mais qui ne cherchent qu’à prendre le pouvoir partout.Quel que soit le succès (bon ou mauvais) de cette manoeuvre, il serait amusant qu’elle se retournât contre ses promoteurs. Sait-on jamais, l’avenir peut réserver des surprises et nous offrir de bonnes séances de rigolade ou de désespoir. Pauvre France, quel avenir te réserves-tu ?

    • par Crêpe Suzette 28 novembre 2011, 14:02

      Le premier ministre australien a fait un discours dans lequel il suggère aux étrangers, s’ils ne sont pas d’accord avec les lois australiennes, de purement et simplement quitter l’Australie, en insistant sur le fait que la politique de l’Australie était l’affaire des Australiens et non pas des étrangers.

    • par éè :&& :éà&& 28 novembre 2011, 14:21

      Je suis d’accord avec ce commentaire dans son ensemble sauf qu’il n’y a pas que la gauche socialiste qui défend le vote des étrangers ????voir BORLOO passant au JT de dimanche soir 27/11/2011 ?????et BAYROU dans la semaine passée tjrs au JT

    • Vu le sondage du Parisien nous serions 61% a être pour. Je ne comprends pas bien la plupart des gens avec qui j’en discute sont contre. Qui sont ces 61% : les étrangers qui vont voter peut être. Je crains que tout ça ne soit qu’une mascarade et que les jeux soient déjà fait. C’est la fin de l’occident tel que nous l’avons connu............

    • Que la gauche ne se fasse pas d’illusions : quand les islamistes seront majoritaires en France, ils ne voteront plus pour le ps : ils voteront pour la REPUBLIQUE ISLAMISTE. Il n’y aura plus de PS ni d’opposition en France : comme partout, ce sera le régime du parti unique.....

    • Absolument d’accord avec vous, c’est odieux de si peu considérer la France , au point d’en arriver à faire voter les étrangers pour récolter des voix, et ces gens la veulent gouverner la France, c’est dramatique et dangereux.

    • par flammefp 28 novembre 2011, 17:09

      Le savez-vous ,
      On interdit le droit de vote aux français vivant depuis moins de 10 en Nouvelle Calédonie( territoire français) sur le problème de l’indépendance.
      Et comme vous le dites, si les pays d’origine de chaque citoyen étranger applique la réciprocité pourquoi pas.
      De même, autoriser la construction de lieux de culte de religions différentes quand leurs pays d’origine détruisent les églises et tuent leurs pratiquants, NON !

    • OUI tout à fait d accord avec cet internaute
      si on veut voter en france il faut déja choisir d étre français
      si on ne l est pas naturellement, c est la moindre des choses que celle d accepter d étre comme un français : parler le français
      accepter les lois et les régles de la communauté française et voter sera un vrai devoir citoyen

    • Votre diagnostic est limpide, je le partage entièrement : les socialistes seront les premiers bernés par cette politique de démagogie électoraliste - Malheureusement il n’y aura pas de marche arrière possible, la Charia ne badine pas .

    • Merci Crêpe Suzette pour cette INFORMATION QU’IL FAUDRAIT DIFFUSER À LARGE ÉCHELLE. Les Australiens savent encore qui ils sont.
      Quelle omerta de plomb pèse sur notre pays pour que nos gouvernants n’osent dire les choses aussi crûment et simplement !
      France, réveiile-toi !

    • Je ne comprends pas cette question. Les étrangers qui sont en France peuvent voter. Il suffit qu’ils choisissent d’être francais et qu"ils demandent d’être naturalisés. Les étrangers ont aussi le droit de rester étrangers en restant en France s’ils sont satisfaits ou de changer de pays s’ils le préfèrent.

      de quoi peuvent-ils se plaindre...?

    • Il faut absolument que nous fassions entendre nos voix, nous voulons vivre en paix

      dans notre pays "la FRANCE" pas de vote aux etrangers s’ils ne se plient à nos

      valeurs. "respecter notre drapeau - la loi française - vivre en vrai français"

      PAS DE VOTE AUX ETRANGERS

    • Parce que la citoyenneté et la nationalité vont de pair, que le bulletin de vote n’a pas à être galvaudé autant que la citoyenneté désacralisée, les non-nationaux n’ont pas à acquérir le droit de voter. Les destinées de la communauté nationale appartient aux seuls nationaux. Nous devons revendiquer cette exclusivité, non pas par xénophobie, mais par principe de souveraineté inscrit dans la constitution de la Cinquième République. S’ériger contre cette mesure dictée par l’humanitarisme impérieux, ça n’est pas exclure, bien au contraire, c’est se conformer aux règles séculaires du droit français. Nous sommes par conséquent dans la directe ligne de la loi, et plus au delà, de la bienséance, car plus qu’une question juridique, c’est une question morale.
      En remettant en cause le statut du vote, on prolonge à nouveau la dislocation de l’identité : identité touchée doublement, puisqu’ outre la désagrégation de l’identité nationale dans son aspect culturel, on l’a pourfend aujourd’hui dans son aspect politique. Un individu sans identité déterminée est un individu égaré, sans repères, qui ne sera pas animé de cet activisme, vital pour le dynamisme national. Comment après, si étrangers bénéficient des mêmes droits que les nationaux, feront-ils l’effort d’adhérer pleinement à la nation ? A quoi cela sert de s’entrainer âprement si l’on glane un trophée avant même de s’inscrire dans une course ? A quoi sert-il de se lancer dans une longue quête, semée d’embuches, exigeant des sacrifices et des dévouements si l’on obtient le Graal du bulletin de vote sans coup férir ?

      Ce droit nous l’avons hérité, le partager oui, mais avec nos compatriotes désireux de nous rejoindre dans la si ancienne et pourtant si présente mais toujours , et c’est notre devoir d’héritiers de le faire en sorte, aussi grande aventure française !
      C’est pourquoi dans l’exclusivité du vote, c’est notre statut, notre avenir qui est en jeu. Gardons notre destin entre nos mains,seuls ceux faisant parti de cet ensemble national, sont les maîtres de sa destinée. Le vote aux citoyens français !

    • Oui c’est la gauche... et c’est inadmissible qu’un parti, à seul but électoral, s’abaisse à ce point en ne laissant pas le choix de leur destin aux français ! Pour mémoire : Les Tunisiens ont dit " c’est NOTRE révolution" face aux partis avides de pouvoir... A présent, pour eux, leur destin est incertain...
      J’ai vécu à l’étranger : pour un pays le vote des étrangers n’était pas autorisé. Pour un autre pays c’était "obligatoire". Je me suis retrouvée votant, sans aucun bulletin dans la main... On m’a tendu une enveloppe fermée dans laquelle un bulletin de vote avait été glissé (sans savoir lequel). On m’a montré l’urne, en me disant "ici" , urne dans laquelle j’ai glissé l’enveloppe sans savoir pour qui je votais... Au final, sans le savoir (je ne l’ai vu que plus tard en recevant "mes 4 nouvelles cartes d’électeur"...), mon nom avait servi 4 fois pour les élections présidentielles de ce pays : une fois en qualité de femme de ménage, une fois en qualité d’épouse, une fois en qualité de salariée de mon entreprise et une fois comme femme au foyer... Le Président en place a été réélu à plus de 99% des voix...J’ai choisi, bien contre mon gré (mais je n’avais pas le choix ou c’était l’expulsion), comme les autres milliers d’expatriés, le destin de ce peuple sous dictature...

      Je ne veux pas de cela pour mon pays. Le slogan du Général de Gaulle était, pendant la guerre : la France aux français... Moi je dis : c’est aux français et à eux seuls de choisir leur destin ! Une élection n’est pas une remise de médaille ni une récompense pour bons et loyaux services ! C’est un choix très important à faire en son âme et conscience...

    • par Coquillette 8 décembre 2011, 22:49

      8/12/2011 ,par Coquillette,

      Ce message du Premier Ministre est tout simplement du bon sens ,mais en France on ne sait plus ce que c’est être français,c’est devenu
      trop facile et les exemples donnés par la presse (tous médias confondus) sont toujours ou presque des exceptions .alors quand on veut voter comme les français ,quand on est là depuis des années,pourquoi ne pas demander la nationalité française ? est-ce si compliqué quand on parle notre l
      langue de faire cette demande et puis si cela demande un peu de temps,un peu de courage n’est-ce pas là une volonté de devenir français ?

      beaucoup de jeunes qui obtiennent leur carte d’identité française ,la renie lorsqu’on leur en parle,mais savent bien la mettre en avant pour
      en obtenir les avantages ! (je parle pour l’avoir constaté ,30ans d’enseignement dans le 93 ,avec des classes d’apprentissage )
      Il serait bon de savoir si dans le pays d’origine de ces étrangers,nous les français aurions un droit d’un vote quelconque ?

    • On voudrait nous faire croire qu’une telle loi n’aura d’effet qu’auprès des localités... Mais il me semble qu’il existe une ascension de nos votes par suffrage indirect remontant aux plus hautes sphères de l’état.
      Un étranger résidant dans un pays hôte depuis plusieurs années et qui voudrait donner son opinion, ne devrait-il pas d’abord se poser la question du choix de sa nationalité ? Cela pose d’autres problèmes comme la binationalité ouvrant des droits que ni même les résidents du pays n’ont droit ; l’immigration, et les problèmes de toutes les aides sociales comme l’AME (aide médicale de l’état) permettant à des ressortissants étrangers de bénéficier de soins remboursés A 100% sans aucune contrepartie financière alors que nous citoyen, payons de plus en plus cher nos soins et cotisations sociales, CSG CRDS etc...

    • par corinne 20 décembre 2011, 12:04

      mes grands parents vont se retourner dans leurs tombes ! quand je vois cela je ne peux m’empêcher à tous nos aieuls qui se sont battus pour un pays libre,pour la justice l’égalité entre les citoyens, la laicité le droit de vote des femmes..eh bien bravo tout ça pour en arriver la ?????

    • par de Bernardy 7 février 2012, 16:31

      Les pays musulmans ne reconnaissent même pas chez eux un mariage civil fait en France ou en Suisse par exemple avec un ou ne musulman(e)et nous reconnaissons depuis un bon moment leur polygamie, pourtant INTERDITE en France ! La preuve ? Regardez le site de la Sécu à propos de la pension de réversion : "la pension de réversion est partagée ENTRE LES VEUVES SI L’ASSURE EST MUSULMAN".
      Encore un bel exemple de la République qui ne fait, paraaît-il "aucune distinction de race, de religion ou de sexe" !

  2. Ma femme est Etrangère (japonaise) et nous sommes contre le droit de vote des étrangers, tout comme je suis contre l’assistanat. Ma femme et moi meme sommes des travailleurs, nous payons nos impots, et autres taxes en france, et ne recevons aucune aide de l’état, bien au contraire nous sommes il me semble un peu trop ponctionné pour justement aider des étrangers qui ne devrait pas pouvoir séjourner en france.
    Au japon le patriotisme et le droit a la souveraineté nationale n’est pas tabou comme en france !

    • par patronylle 28 novembre 2011, 11:39

      BRAVO mais l’honnêteté et la droiture ne sont plus récompensé...je suis française, née en France je n’ai jamais eu l’idée d’aller voir à l’étranger quel qu’il soit déjà du mal financièrement à faire une cure thermale en France. Je suis en invalidité on me ponctionne aussi même avec des faibles revenus pour les étrangers pour payer leur CMU et j’en passe. On nous parle du trou de la Sécurité sociale ce ne sont pas seulement les français qu’il faut accuser il faut cessez de donner la CMU à des gens qui n’ont jamais travaillé en France,qui n’ont jamais cotisé, qui profitent aussi de la Caisse d’allocations familiales pour une nombreuse progéniture dont souvent ils ne s’occupent pas en tant que parents réels....
      évidemment, que l’on ne peut donner le droit de vote à des gens comme ceci.
      Bien-sûr qu’il est anormal de ponctionner des gens honnêtes qu’il y est petits revenus ou gros tant que cet argent est mal utilisé et pour des profiteurs qui de plus souvent vont envoyer l’argent dans leur pays d’origine achetez dans l’immobilier etc...ils ne payent pas d’impôts non plus super de pouvoir vivre ainsi vous, nous nous serions honteux d’un tel profit...

  3. si les gens veulent voter, ils n’ont qu’à demander la citoyenneté française...ils voteront de plein droit.
    Le risque essentiel est que votant à des élections locales, ils puissent être élus et devenant élus ils risquent d’entrer dans le champ des grands électeurs...et là ce ne sont plus des élections locales...la tentative des pro islam est cousue de fil blanc ...ou vert. Iles finiront par nous imposer leurs lois et la charia...le journal "aujourd’hui en France titre en première page aujourd’hui que 61% des français sont favorables à ce vote...qui a été contacté ? et par qui ? a-t-on présenté aux gens les risques ? Cette affirmation est destinée à influencer les gens...C’est inadmissible.

  4. par Houvenaghel 28 novembre 2011, 11:33

    Avec tous les faux papiers qui circulent en France, je ne suis pas étonnée que la gauche remporte des élections. Je me demande à Lille le nombre de faux papiers qui circulent pour que mme Brechen soit toujours en tête..

    Avec les écoles coraniques, ou des journalistes de canal + se font tabassés et ne le taisent aux informations de la dite télé.

    Construire des mosquets alors que nos chrétiens sont assassinés. Distrituer la CMU et l’AME ruine la France.
    J’ai reçu un jour un message par you tube d’un journaliste algérien qui déclarait que certains responsables de la gauche touchaient de l’argent du gouvernement algérien, pour leur campagne électorale, et c’est pour cela qu’ils laissaient tout faire.
    J’ai peur pour mes enfants et petits enfants. Il y aura une guerre civile, nous la verrons peut-être.
    Et le Maire de Paris.... Il y a tellement de choses qui ne vont pas et rien ne se passe dans la tête des français

  5. par philiberte 28 novembre 2011, 11:34

    aujourd’hui est paru un "sondage" sur ce droit de vote, faisant apparaître un résultat positif !
    qui a bien pu être "sondé" ? pas moi, en tout cas ! ce sondage a dû être fait dans des "zones" !!!

    seul un référendum peut-être envisageable.

  6. pourquoi faire voter cette loi par le sénat majoritairement à gauche ?
    un référendum serait déjà plus judicieux faisons voter d’abord les Français, et là je n’ai aucun doute de l’issue.
    je vote NON !!!

  7. par Seboncourt 28 novembre 2011, 11:37

    C’est de la pure folie. Une très grande partie de ces étrangers en France vivent en communauté et ils refusent de s’intégrer à la culture française, c’est une réalité. Des quartiers entiers en France sont coupés du reste du pays (Pierrefitte, Argenteuil, Epinay-sur-Seine, Sarcelles, La Courneuve, Saint-Denis etc… et l’islam prime sur les lois de la République et vous voulez leur donner le droit de vote. Etes-vous devenus fous !

  8. par saintpol 28 novembre 2011, 11:41

    Cette " goche " n’a plus d’autre solution que d’aller puiser dans le vivier des étrangers..Cela prouve effrontemmment qu’elle est prete ,pour préserver les privilèges de ces dirigeant a vendre la France sans en mesurer les TRES GRAVES CONSEQUENCES. Cette folie me fait dire que nous sommes dans un pays démocratique et Républicain et qu’en conséquence cette idiotie doit faire l’objet d’un REFERENDUM...Il est scandaleux qu’un parti de "goche bobo " ne respecte pas les règles établies.....Cette "goche " d’ailleurs qui n’a plus rien à voir avec celle de 1936 ! ! ! ! ! ! !

  9. droit de vote au etranges, l economie francaise offerte au chinois,vive la france !!! je suis revolte de voire qu une partie des francais se face berne par nos politiques !! j ai onte d etre francais en se moment !! nous avons perdu notre identite et nos valeur REVOLUTION !!!!!!!!

  10. non seulement je suis CONTRE le vote des étrangers mais je suis aussi opposée à la double nationalité ! une nationalité ,cela s’hérite ,ça se mérite ,ça se choisit ! il n’y a pas d’autre alternative ! je suis tout à fait consciente que cela peut être une véritable déchirure de changer de nationalité mais tout comme on a une seule mère ,on n’a qu’une seule nation ! même si dans son coeur on reste attaché à sa terre natale ,à sa langue à ses coutumes ( dans le privé ) quand on a opté pour une autre nationalité ,on se doit d’en adopter les modes de vie , la langue , les lois , et à ce moment là on peut parler de droits !

  11. Je viens de faire le tour de quatre forums différents comprenant tous un très grand nombre de commentaires dont au moins 95%sont défavorables à cette proposition ;je ne comprends donc pas ce surpenant résultat pour.Un référendum trancherait plus sûrement le débat.

  12. par Danii 28 novembre 2011, 11:58

    Bonjour :
    Si l’on veut participer à la vie "politique" de la Françe...une solution être Français donc naturalisé. Le PS veut se créer un électorat pour alimenter son propre "fond de commerce" !!

  13. par Michel Tricoche 28 novembre 2011, 12:01

    Encore une preuve que les socialistes ne voient pas plus loin que le bout de leur nez.Tous les moyens sont bons pour récolter des voix,les islamistes doivent bien rigoler en les voyant travailler pour eux car il ne faut pas qu’ils se fassent d’illusion car, eux,quand ils auront mis le pied à l’étrier ils s’empresseront de virer les socialistes pour nous imposer leur loi coranique . Ils ne s’en cachent d’ailleurs pas , au rythme où on les accepte et à la vitesse où ils se reproduisent ils finiront bien par être majoritaires.
    J’espère que les Français seront suffisamment raisonnables pour repousser cette dangereuse idée de faire voter des étrangers qui,eux,nous refuseront toujours le vote dans leur pays .

  14. je suis espagnol, resident en france depuis 1965. je n’ai jamais eu le droit de vote en france, et je trouve que c’est normal, pour partager les destinees d’un pays quoi de moins que d’etre citoyen de ce pays ?

  15. par Théoric 28 novembre 2011, 13:52

    Je suis retraité, dont 10 ans de travail en Algérie algérienne comme cadre commercial. Parlant couramment l’arabe j’avais été choisi par mes collègues musulmans pour etre leur représentant en tant que délégué du personnel. Le syndicat UGTA a refusé ma candidature, car bien que parlant l’arabe, je n’étais pas né en Algérie . Je touche 100 € par trimestre de retraite de ces 10 ans de travail . Que dire de ces gens qui, en 1962, ont renié la nationalité française et viennent maintenant réclamer 710 € par mois de retraite, les soins gratuits etc....Nous nous sommes fait b..... à cette époque là et nous continuons à baisser le pantalon ou relever la robe à chaque demande. Vive la France libre, chrétienne et laique. Nous avons nos traditions, gardons les.

  16. par BARTHELEMY 28 novembre 2011, 16:59

    Si les étrangers veulent voter :
    . Ils doivent s’intégrer en France
    . Ils doivent prendre la nationalité française et se plier aux obligations que cela pourrait comporter.

    Bientôt la France n’appartiendra plus aux Français.

  17. De principe vote et éligibilité réservés aux citoyen de nationalité française.
    Pour les élections locales, vote envisageable pour les résidents depuis 10 ans originaires de l’Union européenne mais sans éligibilité posible

    • LA PLUS PART DES ETRANGERS DU MAGHREB ONT POUR LA PLUPART LA DOUBLE NATIONALITE ? NOUS VOYONS CE QUE le vote
      "democratique" a donne dans les pays qui ont fait la revolution : retour a la charia, dictature des religieux, non je ne veux pas cela dans mon
      pays. Nous las pieds-noirs avons-nous le droit de voter en Algerie ?

    • par VADROUILLA 3 février 2012, 10:56

      Pourquoi donner des droits qui nous sont refusés dans les divers pays dont les émigres (respectables au demeurant et ceuX qui le sont EXCLUSIVEMENT)ne nous donnent pas les mêmes droit. Voulons nous BRADER LA FRANCE, la dénier, la piétiner, car nos "élites politiques et autres" qui bradent ce pays à des gens qui ne font pas la démarche d’y adhérer ces élites sont des TRAITES à LA PATRIE et ne sont même pas respectés par ceux à qui ils veulent donner des droits qui la plupart du temps quand ils sont honnêtes ne le demandent pas et qui méprisent "nos élites" et crachent dessus pour leur manque de dignité et respect de leur patrie

  18. Il n’est guère judicieux de mettre en garde les Français contre les périls mortels qui vont affecter leur pays, voire le monde occidental, en stigmatisant les croyances des individus et leurs implications dans les modes de pensée et les manières de vivre ; cela ne fait que "cristalliser" les esprits, les discours et les débats.

    En revanche, une banale explication s’appuyant sur une mathématique simple mettant en exergue la démographie, et les leçons de la malheureuse expérience française en Algérie, est imparable.

    En 1960 l’Algérie comptait environ 8 millions d’"indigènes non français" pour la plupart francophiles, aujourd’hui, en 2012, il y a quelque 37 millions de musulmans en majorité francophobes.

    Sachant qu’en France, actuellement, environ 6 millions de personnes très prolifiques ne veulent pas s’intégrer, la conclusion s’impose d’elle-même :
    dans moins de trente ans, après s’être considérablement accrues et par le biais d’élections démocratiques, ces populations, en majorité antifrançaises pour diverses raisons, prendront le pouvoir.
    Tel est le message essentiel à transmettre et à ressasser.

    Paul Moyne
    http://www.paulmoyne.com

  19. Le simple bon sens nous l’indique : Ce n’est pas aux invités
    à imposer à la maitresse de maison le choix du menu. Si ça ne leur convient pas, ils peuvent cuisiner chez eux.
    J’ai en Savoie des amis Italiens installés depuis les années
    50. Tant qu’ils n’ont pas été naturalisés, ils refusaient même toute discussion politique !

  20. par un immigré belge 30 janvier 2013, 17:50

    Je suis belge résident en France depuis 7 ans.
    Le vote des étrangers a été autorisé en Belgique.
    En Belgique le vote est obligatoire.
    Voici un résultat que devrait vous faire réfléchir : 2 élus du parti ISLAM aux élections communales dont voici un extrait du programme
    http://www.dreuz.info/2012/11/declaration-du-parti-islam-elu-en-belgique-la-societe-nest-pas-encore-prete-on-devrait-couper-trop-de-mains/
    Programme qui a été avalisé par ... le 1er ministre iranien
    http://www.rtbf.be/info/belgique/detail_le-parti-islam-espere-que-la-belgique-devienne-un-jour-un-etat-islamique?id=7865358
    Que se passerait-il en France avec un taux de participation aux élections communales avoisinant les 50% ! Je vous laisse deviner ! N’ouvrez pas la boite de Pandore. Merci, je tiens à rester en France

Un message, un commentaire ?


bouton radio modere priori

forum info modere

form pet message commentaire
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?

Depuis, l’engagement au sein de notre mouvement est resté une affaire de tempérament. Cet esprit de résistance, ces valeurs de liberté et de responsabilité qui animaient l’UNI dès ses débuts se sont (...) Lire la suite...

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter.

Back to Top