Presse

Après le succès de la pétition « non au droit de vote des étrangers », l’UNI lance de nouvelles actions

Partager cet article:
Après le succès de la pétition « non au droit de vote des étrangers », l'UNI lance de nouvelles actions

Le 28 novembre dernier, l’UNI a mis en ligne une pétition contre le droit de vote des étrangers. En quelques jours seulement, celle-ci a recueilli plus de 36 000 signataires.

Les socialistes bradent la citoyenneté française

Le 8 décembre prochain, par pur calcul politicien, les sénateurs socialistes voteront une proposition de loi constitutionnelle, visant à accorder le droit de vote et d’éligibilité aux étrangers non-ressortissants de l’Union européenne résidant en France (n° 329, 1999-2000).

Malheureusement ce cynisme électoral risque de mettre à terre un des derniers fondements de notre modèle républicain. En France, la citoyenneté française s’incarne dans le droit de vote qui fait le lien entre citoyenneté et nationalité.

Accorder le droit de vote aux étrangers serait un coup de canif de plus dans notre modèle républicain déjà bien fragile !

Nous ne pouvons accepter qu’un étranger qui n’a jamais souhaité devenir Français, en faisant l’effort sincère de s’intégrer, puisse, malgré tout, voter et être élu en France.

L’UNI invite les français a interpeller les sénateurs socialistes.

C’est pourquoi, jusqu’au 8 décembre, l’UNI va intensifier sa campagne. Elle encourage tous les français opposés au droit de vote des étrangers à interpeller et à écrire aux sénateurs socialistes de leur choix, grâce à un courrier type et un formulaire disponible depuis ce matin sur son site.
La mobilisation militante va également s’accroître grâce à la diffusion de plus de 300 000 tracts pétitions et de deux nouvelles affiches.

PJ : La pétition « NON au droit de vote des étrangers ! »

Partager cet article:

Chargée des relations avec la presse