UNI

Par l’éducation, pour la nation

Accueil > Actualités > Absentéisme scolaire, l’objectif de la loi Ciotti atteint

Absentéisme scolaire, l’objectif de la loi Ciotti atteint

mardi 22 mai 2012, par Olivier Vial

Le Parisien - Aujourd’hui en France affirme dans son édition du 22 mai 2012 que "la suspension des "allocs" pour absentéisme fait un flop" se basant sur les chiffres de la Caisse nationale des allocations familiales. Dans une note interne à la CNAF, on apprend que 471 procédures de suspension des allocations familiales ont été prise depuis janvier 2011.

Si ce chiffre peut paraître faible, il ne permet pas de juger de l’efficacité et de la pertinence de ce dispositif. En effet, la loi Ciotti de lutte contre l’absentéisme scolaire du 28 septembre 2010 a mis en place une procédure en trois étapes afin de responsabiliser les parents dont les enfants sont absents sans justification plus de quatre demi-journée par mois : dans un premier temps un avertissement est adressé aux familles. Si cet avertissement reste sans effet les allocations sont suspendues provisoirement. Ce n’est que dans un troisième temps, après avoir constaté que l’enfant, malgré ces deux premières mesures, ne revient pas en classe qu’il est décidé de suspendre les allocations familiales.

En 2011, 33 000 avertissements ont, ainsi, été adressés aux familles. Cette simple mesure a permis à l’immense majorité des élèves n’allant plus en cours (98 % en 2011) de retrouver le chemin de la classe. Comment dès lors parler d’échec de cette mesure ? L’objectif n’était pas que la CNAF fasse des économies en supprimant de nombreuses allocations, mais bien de lutter contre l’absentéisme scolaire, et c’est exactement ce que ce dispositif permet.

Pour noyer son chien, on l’accuse de la rage ; la gauche ayant toujours été contre cette loi pour des raisons idéologiques, est prête à tout pour la discréditer.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.