Actualités

Forte mobilisation contre les avantages fiscaux des journalistes

Partager cet article:
Forte mobilisation contre les avantages fiscaux des journalistes

Alors que le gouvernement s’apprête à augmenter les impôts et supprimer les « niches fiscales » visant à aider les classes moyennes (demi-part fiscale, aides au logement, baisse de la défiscalisation pour la garde d’enfant à domicile…), l’UNI appelle, dans une pétition, le ministre de l’Economie, des Finances et du Commerce extérieur, Pierre Moscovici à mettre fin aux privilèges exorbitants qui bénéficient aux seuls journalistes.

Ces derniers bénéficient d’une "niche fiscale" très généreuse, puisqu’ils peuvent déduire directement 7 650 euros de leur revenu imposable pour « les frais inhérents à leur fonction », sans que l’administration fiscale n’ait le droit de vérifier la réalité de ces frais.
Concrètement, un journaliste gagnant 3 000 euros par mois verra, grâce à ce dispositif, le montant de ses impôts être divisé par près de deux. Il ne paiera que 2125 € d’impôts par an, alors qu’un autre contribuable avec les mêmes revenus que lui sera imposé à hauteur de 4 153 euros. Le manque à gagner pour l’ Etat est, dans cet exemple, de 2028 € par journaliste.

La mobilisation autour de notre pétition est un véritable succès, car tout comme nous, vous êtes très nombreux à penser qu’en période de crise il est anormal que les membres d’une corporation donneuse de leçons en matière de solidarité bénéficient d’une niche fiscale aussi avantageuse.

En quelques jours, vous avez été plus de 40 000 à soutenir notre initiative. Si vous n’avez pas encore signé notre pétition afin d’exiger la suppression de l’article 81 du code général des impôts, vous pouvez le faire sur le site http://www.stopauxprivilegesdelapresse.fr/.

Partager cet article:

Publié par Olivier Vial

Président de l’UNI et chercheur au CERU - Centre d’études et de recherches Universitaires. Auteur de "L’école malade de l’égalitarisme", et de "Radicalisation islamiste, la jeunesse prise pour cible" (à Paraître Octobre 2016)
- Ancien membre du Comité consultatif auprès du Haut Conseil de l’Education - HCE.
- Il contribue au site Atlantico et Figaro Vox.

0 Commentaires

Le forum sera ouvert prochainement