Presse

L’UNI appelle à se mobiliser contre la suppression de la procédure de qualification par le CNU

Partager cet article:
L'UNI appelle à se mobiliser contre la suppression de la procédure de qualification par le CNU

Vendredi 21 juin, le Sénat a adopté à la sauvette un amendement au projet de loi sur l’Enseignement Supérieur remettant en cause les procédures nationales de qualifications aux fonctions de Maître de Conférences ou de Professeur.

Jusqu’à présent la procédure de qualification par le Conseil National des Universités (CNU) offrait aux universitaires une garantie et une forme de protection contre les risques de « localisme » et d’arbitraire de certains présidents d’université. En supprimant cette procédure, les sénateurs vont favoriser la gestion locale des carrières qui débouchera automatiquement sur une forme de clientélisme dont nos universités souffriront.

Les universitaires de l’UNI appellent les parlementaires, qui se réuniront le 26 juin prochain, en commission mixte paritaire (CMP) à rejeter cet amendement pour garantir l’excellence du recrutement des enseignants-chercheurs.

L’UNI invite, par ailleurs, ses membres à signer la pétition lancée par la CP-CNU (Commission permanente du Conseil National des universités) sur http://www.petitions24.net/cpcnu.

Partager cet article:

Publié par Olivier Vial

Président de l’UNI et chercheur au CERU - Centre d’études et de recherches Universitaires. Auteur de "L’école malade de l’égalitarisme", et de "Radicalisation islamiste, la jeunesse prise pour cible" (à Paraître Octobre 2016)
- Ancien membre du Comité consultatif auprès du Haut Conseil de l’Education - HCE.
- Il contribue au site Atlantico et Figaro Vox.