Presse

Le Figaro : La fraude aux bourses étudiantes coûterait 100 millions

Partager cet article:
Le Figaro : La fraude aux bourses étudiantes coûterait 100 millions

On estime à 20.000 le nombre de dossiers d’étudiants boursiers remarqués pour des problèmes d’assiduité.

Ils ont une bourse étudiante mais ne mettent jamais les pieds à la fac. Ce phénomène coûterait même, selon RTL, jusqu’à 100 millions d’euros chaque année à l’État. Sur les 640.000 étudiants qui décrochent chaque année une bourse étudiante - qui représente un versement jusqu’à 5500 € annuel - ils seraient, estime la radio, 20.000 à « frauder ».

(...)

Entre 5000 et 6000 demandes de remboursement de bourses étudiants
En 2011-2012, le Cnous (Centre national des œuvres universitaires et scolaires) avait adressé 5131 demandes de remboursement de bourses à des étudiants qui ne se sont pas présentés aux examens. Un chiffre qui oscille bon an mal an entre 5000 et 6000. Selon Olivier Vial, président du syndicat Uni, « ce phénomène a toujours existé et il y a clairement des défauts d’assiduité que les universités ne remontent pas, donc c’est très difficile à évaluer, mais ce chiffre de 20.000 ne me parait pas aberrant ». D’autant que la nouvelle législation sur les stages a incité des jeunes à s’inscrire fictivement à l’université pour obtenir le sésame de la convention de stage .

Lire l’article complet sur le site du Figaro

Partager cet article:

Publié par Olivier Vial

Président de l’UNI et chercheur au CERU - Centre d’études et de recherches Universitaires. Auteur de "L’école malade de l’égalitarisme", et de "Radicalisation islamiste, la jeunesse prise pour cible" (à Paraître Octobre 2016)
- Ancien membre du Comité consultatif auprès du Haut Conseil de l’Education - HCE.
- Il contribue au site Atlantico et Figaro Vox.

0 Commentaires

Le forum sera ouvert prochainement