Montpellier

La section Héraultaise de l’UNI agressée lors d’une assemblée générale à l’ Université Montpellier III Paul Valéry

Partager cet article:
La section Héraultaise de l'UNI agressée lors d'une assemblée générale à l' Université Montpellier III Paul Valéry

Se rendant à l’assemblée générale organisée par diverses mouvances de gauche ( Anarchiste, Jeunes Communistes, Antifas) à l’université Montpellier III Paul Valery en réaction aux déclarations de la présidente de cette université, la section Héraultaise de l’UNI s’est faite agresser. La Police Nationale a dû intervenir pour protéger les militants. Lors de l’arrivée de la section Héraultaise de l’UNI – association étudiante de droite présente dans tout l’Enseignement Supérieur – aux abords de la faculté Montpellier III Paul Valéry afin d’assister à l’assemblée générale organisée dans le but de bloquer l’université, plus de 50 individus se revendiquant de mouvances de gauche (Confédération Générale Anarchiste, Antifas 34, S.C.A.LP 34, Jeunes du Parti Communiste 34) ont commencé à prendre à partie la section UNI 34. Refusant de laisser entrer l’UNI dans cette Assemblée générale, ces derniers se sont mis tout d’abord à menacer et insulter les militants. Ces derniers demandant d’assister à l’ AG, les insultes et menaces ont rapidement laissé place à divers coups, jet de projectiles contondants, crachats jusqu’à courser les militants de l’UNI contraints de quitter l’enceinte de la faculté.

La Police Nationale a par ailleurs du intervenir munis d’équipements anti – émeute (3 camionnettes et 2 voitures) afin d’extraite les militants pris à partie et de contenir les violences de la part des organisateurs de l’assemblée.

La Vice Présidente de l’ Université Montpellier III Paul Valéry, présente sur les lieux, n’a pourtant pas jugé nécessaire d’intervenir d’une quelconque manière.

L’UNI, opposée à la politique du gouvernement, est également contre la décision d’Anne Fraïsse, Président de l’ UM3, de choisir les futurs étudiants par tirage au sort pour l’inscription à l’UM3 à partir de la rentrée prochaine. L’UNI préconise un choix basé sur le mérite et le dossier des postulants. L’UNI est également contre la fermeture du centre universitaire Du Guesclin de Béziers.

Cependant, l’UNI est opposée à toutes formes de blocage des universités, et défendra la liberté des étudiants à se rendre à leurs cours.

L’UNI se réserve la faculté de porter plainte tant contre les organisateurs de l’assemblée générale, que contre les instances universitaires.

Partager cet article:

Publié par Kévin YOUB

0 Commentaires

Le forum sera ouvert prochainement