Presse

L’UNI appelle à maintenir la pression sur les parlementaires jusqu’à l’abrogation définitive des mesures fiscales anti-étudiants

Partager cet article:
L'UNI appelle à maintenir la pression sur les parlementaires jusqu'à l'abrogation définitive des mesures fiscales anti-étudiants

Hier, dans le cadre de la discussion sur le PLF 2014 les membres de la commission des finances de l’Assemblée nationale ont rétabli la réduction d’impôt des familles qui ont des enfants inscrits dans le secondaire ou dans l’enseignement supérieur.

Face à la pression et au mécontentement grandissant des Français vis-à-vis de la politique fiscale du gouvernement, les députés de la majorité viennent de faire un premier pas en arrière.

L’UNI, la fédération de la droite dans l’éducation, se félicite de ce premier recul. Ceci constitue une première victoire pour l’UNI qui avait lancé une pétition pour le maintien de cette aide fiscale. Le gouvernement avait prévu de supprimer cette aide fiscale pour réaliser, sur le dos des familles, une économie de 440 millions d’euros.

L’UNI appelle les Français à maintenir la pression sur le gouvernement et les parlementaire jusqu’au retrait définitif de ces mesures fiscales le 22 octobre, date du vote dans l’hémicycle.

Lien vers la pétition : http://uni.asso.fr/spip.php?article10892

Partager cet article:

Publié par Olivier Vial

Président de l’UNI et chercheur au CERU - Centre d’études et de recherches Universitaires. Auteur de "L’école malade de l’égalitarisme", et de "Radicalisation islamiste, la jeunesse prise pour cible" (à Paraître Octobre 2016)
- Ancien membre du Comité consultatif auprès du Haut Conseil de l’Education - HCE.
- Il contribue au site Atlantico et Figaro Vox.

0 Commentaires

Le forum sera ouvert prochainement