Presse

Défense des classes prépas : l’UNI soutient le mouvement

Partager cet article:
Défense des classes prépas : l'UNI soutient le mouvement

Les classes préparatoires subissent une nouvelle attaque de la part du gouvernement. Les prépas étaient jusque là gratuites ce qui permettait à tous les meilleurs lycéens, sans distinction de classe sociale, d’accéder à une formation élitiste. Le gouvernement a décidé d’instaurer des frais d’inscription pour entrer en classe préparatoire, rendant de fait, plus difficile son accès aux enfants des familles des classes moyennes.

Vincent Peillon dans une interview sur France Inter en avril 2010 affirmait vouloir supprimer le système des Grandes Ecoles et dans son sillage toutes les classes prépas. C’est pour cette raison que le gouvernement saborde une fois de plus cette formation d’excellence. Présenté le 18 novembre 2013, le projet de M. Vincent Peillon, Ministre de l’éducation nationale, vise à réduire le salaire de ces professeurs considérés par certains médias comme des « nantis », des « privilégiés ». L’objectif affiché étant de couper ces têtes trop hautes, au profit de leurs collègues de ZEP.

Le discours anti-élite du gouvernement est inquiétant et cet égalitarisme ambiant est dangereux. Nous nous demandons pourquoi le gouvernement vise à supprimer les classes prépas qui permettent l’élévation des esprits les plus brillants. Les élèves n’ont rien à gagner de l’uniformisation de leurs études.

L’UNI entend défendre les classes prépas symbole de la méritocratie républicaine.

L’UNI appelle tous les professeurs et tous les étudiants de classes préparatoires à rejoindre les mouvements de contestation contre la démolition du système de prépa.
L’UNI appelle notamment toutes les personnes concernées à se joindre la manifestation du lundi 9 décembre.

Partager cet article:

1 Commentaires

Le forum sera ouvert prochainement