Lyon

Menaces, violences, intimidations : Lyon 2 otage de l’ultra gauche

Partager cet article:
Menaces, violences, intimidations : Lyon 2 otage de l'ultra gauche

Mercredi 25 et jeudi 26 février, se déroulaient les élections des représentants étudiants aux conseils centraux de l’Université Lyon 2.

Ce scrutin s’est, cette année encore, tenu dans un climat de très fortes tensions.

Les militants de l’UNI-MET, notamment, ont été victimes de violences et d’intimidations à plusieurs reprises sur les campus de Bron et des quais du Rhône. Alors que depuis quelques jours des appels à la violence contre notre mouvement sont apparus sur les réseaux sociaux.

Mercredi 25 février, une militante de l’UNI-MET a été victime d’une agression sur le campus des quais du Rhône, par un militant de la FSE. Une plainte a d’ailleurs été déposée.

Dans le même temps, sur le campus de Bron : Jets de pétards, insultes et menaces n’ont pas permis aux militants du UNI-MET de rester sur place du fait de l’inaction de l’Université et de la Présidence pour assurer la sécurité des étudiants.

Ce contexte de violence a empêché les militants de l’UNI-MET de mener à bien la campagne auprès des étudiants.

L’UNI-MET avec son représentant obtenu au CFVU entend bien continuer à se battre pour que Lyon 2 ne soit plus connue dans toute la France pour ses violences et ses dégradations, mais pour la réussite de ses étudiants.

Partager cet article:

Publié par UNI