Presse

APL supprimées ? Etudiants sacrifiés.

Partager cet article:
APL supprimées? Etudiants sacrifiés.

Le logement est pourtant le premier poste budgétaire des étudiants, et la suppression de cette aide (d’un montant moyen de 190€) serait synonyme de grandes difficultés pour la plupart d’entre eux. Ainsi, près de la moitié des 1 400 000 étudiants ne logeant pas chez leurs parents ne seraient plus en mesure d’assumer leur loyer !

De plus, les APL sont aujourd’hui la seule aide que peuvent espérer toucher les étudiants issus des classes moyennes, délaissés par les systèmes de bourses. La remise en cause de celle-ci est donc un nouveau coup dur après le matraquage fiscal que subissent les familles des classes moyennes depuis deux ans, avec notamment l’abaissement du quotient familial en 2014.

L’UNI demande la sanctuarisation des aides au logement car celui ci reste le principal souci de bon nombre d’étudiants, et que si une réduction des dépenses est nécessaire, ce domaine doit lui rester préservé.

L’UNI demande aussi la fin du matraquage des classes moyennes, qui, loi de finance après loi de finance payent un trop lourd tribut pour financer la politique des gouvernements successifs.

Afin d’obtenir cela, l’UNI lance ce jour une campagne de pétitions et d’affichage, sur l’ensemble des campus de France et sur les réseaux sociaux, afin d’alerter les étudiants et leurs familles.

Partager cet article:

Publié par Philippe Thomazo

0 Commentaires

Le forum sera ouvert prochainement