Lyon

Convergence Régionale à Lyon

Partager cet article:
Convergence Régionale à Lyon

Les 31 mai et 1er près de 80 militants de l’UNI se sont réunis à Lyon pour une convergence régionale. Le thème de la convergence était : Quels vis(r)ages pour la droite de demain ?

Les intervenants qui se sont succédé ont été de grande qualité et ont permis aux militants de découvrir ou de redécouvrir plusieurs facettes de la droite. L’UNI a pour vocation de réunir toutes les composantes de la droite ; avoir plusieurs sensibilités lors de ces journées de formation était une aubaine.

Le premier intervenant Fabrice Marchiol, ancien militant de l’UNI à Grenoble aujourd’hui maire de La Mure et conseiller régional de Rhône-Alpes a défendu sa vision de la droite gaulliste et a partagé sa vision du rôle de l’UNI dans le monde politique, à partir du résultat des européennes qui a vu une poussée du Front National et un effondrement de la gauche.

Philippe Meunier, second intervenant est venu nous parler de défense et notamment de la manière dont la gauche maltraite notre armée. En plus d’une critique constructive de la politique militaire des socialistes, le député du Rhône nous a exposé ses solutions pour que la France reste une grande puissance militaire.

Nous avons eu la chance de recevoir Arnaud Bouthéon, membre fondateur de Sens Commun, venu nous expliquer comment la société civile était en train de (re)prendre le chemin de l’engagement et comment l’éveil des consciences pouvaient faire changer les choses.

Le quatrième orateur de la journée fut Mathieu Maraine, directeur de cabinet de la ville de la Mure et ancien délégué national de l’UNI, il est venu se poser la question suivante : Benoit Hamon est-il le ministre des tables et des chaises ? En effet, alors que plusieurs réformes d’importances sont en cours, notamment celles des rythmes scolaires, au lieu de se rendre aux conclusions de rapport sur ce sujet, Benoit Hamon a préféré se rendre à un colloque sur les tables et les chaises. En d’autres termes, Benoit Hamon est-il seulement le ministre de l’anecdotique ?

Olivier Vial, président de l’UNI, est intervenu pour nous parler du virage idéologique des jeunes. En effet longtemps acquis à la gauche l’électorat des 18-24 ans tend à voter de plus en plus à droite. Ce changement ne se fait pas que dans les urnes, puisque les jeunes sont de plus en plus nombreux à plébisciter l’armée et à demander un retour à l’ordre et à la morale.

Le dernier intervenant de la journée fut Hervé Mariton qui a insisté sur le rôle d’un élu de terrain, et nous a exposé comment la droite française peut se mettre au service de ces concitoyens. Le député de la Drôme a conclu cette première journée en appelant à nous rassembler contre la gauche partout où elle se trouve.

La journée du dimanche 1er juin a été consacrée à la formation des militants. Olivier Vial est venu rappeler l’histoire et les péripéties qui ont mené à la formation de l’UNI, des événements de mai 68 à l’action qu’elle mène aujourd’hui dans les universités.

Une partie importante de la journée a été consacré aux élections CROUS qui auront lieu l’an prochain. Clément Armato, élu CROUS d’Aix-Marseille est venu nous expliquer les différents rôles du CROUS et les fonctions d’un élu de cette institution.
Ce week end a été l’occasion de rappeler quelques fondamentaux de l’UNI et remotiver les troupes avant une année 2014/2015 qui s’annonce chargée en combats sur et en dehors des universités.

Partager cet article:

0 Commentaires

Le forum sera ouvert prochainement