Strasbourg

Un engagement permanent contre l’aveuglement et la décadence nationale !

Partager cet article:
Un engagement permanent contre l'aveuglement et la décadence nationale !

N’est-il pas juste de dire qu’aujourd’hui, au sein de la classe politico-médiatique, c’est l’aveuglement qui règne en maître ? Surtout ne pas voir la réalité en face est le leitmotiv des participants au jeu du pouvoir et des commentateurs accrédités.

Ne pas voir quoi, me direz-vous ? L’état catastrophique du pays depuis l’arrivée de HOLLANDE ? ou depuis bientôt 30 ans -ce qui rend responsables toutes les couleurs politiques de l’arc républicain ?

Ne pas voir quoi, me direz-vous ? Le travail de sape stupéfiant mené par les contempteurs de la nation française, de son peuple, de sa langue, de ses mœurs et de ses us et coutumes, de sa civilisation (oui, oui, civilisation) bâtie à force de littérature, de culture vraie, d’histoire et de géographie toujours renouvelées ?

Ne pas voir, aussi, que, depuis ces quarante dernières années, les principaux responsables de la déliquescence nationale sont tous les démagogues, les idéologues, les déclinologues et les critiques pathologiques de notre beau pays et de ses habitants, auxquels sont reprochés tous les maux de la terre, et parfois même sa future fin fantasmée ?

Ne pas voir que, à force de tout remettre en cause, tout discuter, tout balayer, on a réussi à créer une société égoïste, mercantile et abrutie, dans laquelle l’individu abêti ne songe qu’à satisfaire des désirs futiles suscités par la publicité ? L’autre devient un ennemi, la société une contrainte insupportable et la civilisation une vieillerie honnie.

Nous voyons, nous. Et c’est pour cela que nous militons chaque jour, de plus en plus nombreux, pour défendre le pays, son image, ses idées, ses valeurs et sa place dans le monde. Nous n’accepterons jamais que la France soit couverte de honte et l’objet de quolibets innombrables, à cause de dirigeants incapables aux comportements révoltants et mesquins, puérils et pathétiques... A droite comme à gauche, nous demanderons sans cesse l’excellence, la probité, le dévouement, le sens du devoir et de la chose publique, voire un esprit de sacrifice personnel au service du collectif national.

Partager cet article:

Publié par Philippe Morel

Adhérent depuis 1998.

0 Commentaires

Le forum sera ouvert prochainement