UNI

Par l’éducation, pour la nation

Accueil > Presse > L’UNI regrette la décision du président de Rennes 2 de fermer son université (...)

L’UNI regrette la décision du président de Rennes 2 de fermer son université aujourd’hui.

mercredi 12 novembre 2014, par Olivier Vial


Le président de l’Université de Rennes 2, Jean-Noël Payre a décidé de fermer, mercredi 12 novembre, le campus de Villejean afin d’empêcher la tenue d’une Assemblée générale organisée par l’ultra-gauche suite au décès de Rémi Fraisse.

L’UNI condamne l’instrumentalisation de la mort de ce jeune par l’ultra-gauche et ses alliés, et comprend les motivations du Président de l’université qui souhaite ainsi éviter les débordements et les dégradations qui accompagnent toujours ce genre de réunion. Nous regrettons cependant qu’il ait choisi de fermer le campus plutôt que de recourir aux forces de l’ordre pour empêcher ce rassemblement illégal.

En effet, cette fermeture pénalise l’ensemble des étudiants et des personnels du campus, qui sont ainsi, une fois de plus, pris en otage suite aux agissements d’une poignée de militants radicaux.

De plus, cette fermeture ne fera qu’amplifier les risques de radicalisation du mouvement. Ces dernières années, à chaque fois que les présidents d’universités ont procédé à des fermetures administratives pour éviter des débordements de l’ultra-gauche, cela n’a rien empêché. Au contraire, cela a toujours permis à ces extrémistes de s’organiser pour ensuite bloquer les campus.

De nouvelles « AG » sont déjà annoncées pour le 13 novembre. Combien de temps encore le président de l’Université va-t-il pouvoir maintenir cette fermeture administrative ?

La fermeture administrative n’est pas une solution.

L’UNI demande au président de Rennes 2 de recourir aux forces de l’ordre pour assurer le bon fonctionnement de son université et de mettre fin au sentiment d’impunité des quelques « étudiants » qui perturbent régulièrement le fonctionnement de cet établissement.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.