Actualités

Bilan des élections CROUS 2014

Partager cet article:
Bilan des élections CROUS 2014

Du 17 au 27 novembre se sont déroulées les élections CROUS. Tous les étudiants de France étaient appelés aux urnes pour renouveler leurs représentants dans les conseils d’administration des CROUS.

Plus de 250 militants ont été mobilisés pendant ces quinze jours pour défendre le projet de la droite universitaire.

L’UNI récolte quinze élus, ce qui lui permet d’être présent dans plus de la moitié des académies de France et de réaffirmer sa place de force incontournable du monde étudiant.

L’UNI conserve ses élus dans les académies de Grenoble, Dijon, Versailles, Aix-Marseille, Nancy, Guyane, Martinique, Montpellier, Poitiers, Reims, Lille et Limoges.

Fait notable, l’UNI avait un seul candidat sortant qui se représentait à sa réélection. Il s’agit de Clément Armato à Aix-Marseille, son travail était reconnu par les autres élus et les représentants des professeurs, c’est pourquoi il a été brillamment réélu et que les étudiants l’ont reconduit dans ses fonctions.

A Lille l’UNI obtient plus de deux milles voix, ce qui constitue un record pour le mouvement, toutes académies confondues !

L’UNI s’impose dans trois nouveaux CROUS. Historiquement l’UNI a toujours siégé au CROUS de Paris. Il y a deux ans l’UNI a perdu sa représentativité, l’affront est aujourd’hui réparé car la voix de l’UNI sera portée dans le conseil d’administration de Paris par l’intermédiaire de son élu Chloé Chouraqui. On peut tout de même regretter les violences des militants d’extrême gauche à l’encontre de nos militants lors de ces élections notamment au sein du centre PMF - Tolbiac (Paris 1). L’UNI gagne également un siège à Rouen, où malgré la complexité du scrutin, l’UNI passe le cap des 20% des suffrages exprimés, permettant à Estelle Yven d’être élue au CROUS de Rouen. Et enfin l’UNI gagne un dernier élu à Bordeaux, cela faisait au moins deux décennies que l’UNI échouait en terre bordelaise, ce n’est aujourd’hui plus le cas. L’élection de Baptistine Lopez Aravena permet à l’UNI de compter un membre parmi les élus étudiants du conseil d’administration du CROUS d’Aquitaine.

Les élections CROUS 2014 sont satisfaisantes pour l’UNI, malgré une recrudescence de moyens de nos adversaires les résultats du mouvement sont bons. Ils sont a reliés directement au regain de forme de nos sections en province et à Paris. Nos idées gagnent du terrain et cela est de bon augure pour la suite du mouvement. D’ici deux ans, pour les prochaines élections CROUS, nous pourrons sûrement encore accroitre notre nombre d’élus !

Partager cet article: