Presse

Rapport sur la politique du logement : 400 millions d’euros d’économies envisagées sur le dos des étudiants.

Partager cet article:
Rapport sur la politique du logement : 400 millions d'euros d'économies envisagées sur le dos des étudiants.

Vraiment, le gouvernement n’aime pas les familles. Ainsi, au milieu d’une série de mesures envisagées, celui-ci s’est vu proposer par un rapport de diverses inspections de dégager 400 millions d’euros d’économie sur les APL.
Pour ce faire, plusieurs pistes sont envisagées : rendre inéligible à ces aides un certain nombre de logements (les plus chers), certains foyers (propriétaires d’un autre logement), ou encore mettre fin à la possibilité de rattachement au foyer fiscal des étudiants touchant les APL.
Cette dernière mesure reviendrait à interdire de cumuler demi-part fiscale et APL, et impacterait directement et principalement les classes moyennes. Or, si les APL couvrent une partie du loyer des étudiants de ces classes moyennes, ceux-ci sont pour la plupart exclus des bourses classiques, et l’aide de leur famille est leur principale source de revenu pour boucler leur budget.
L’UNI s’oppose à cette nouvelle attaque contre ceux qui d’années en années, sont les principales victimes de la politique gouvernementale.
L’UNI demande au gouvernement de s’engager à sanctuariser les APL/ALS et la demi-part fiscale.

Partager cet article:

Publié par Philippe Thomazo