Actualités

XXXIeme convergence de l’UNI

Partager cet article:
XXXIeme convergence de l'UNI

Ce week end près de 300 militants se sont réunis à Paris pour la XXXIème convergence de l’UNI. Cette année la convergence voulait un recentrage sur les valeurs. Après 3 ans de pouvoir socialiste, le thème du week end allait dans ce sens : Pour redresser la France, les valeurs de droite.

Plusieurs orateurs de qualité sont intervenus devant les militants pour leur rappeler combien leur combat pour la France était important et leur apporter des arguments, du fond pour mettre en perspective leurs actions militantes.

L’UNI a eu l’honneur de recevoir des orateurs de divers horizons, des sociologues tel que le Québécois Mathieu Bock-Côté qui a rappelé le rôle que l’école devrait avoir, c’est-à-dire la transmission des valeurs, l’enracinement dans une histoire nationale, et que, malheureusement, les socialistes avaient bien compris combien il est facile de manipuler les élèves et qu’ils n’hésitaient à se servir de l’école pour arriver à leurs fins.

Des avocats également, Charles Prat, magistrat est venu nous expliquer l’art de la contre-subversion et la manière dont les djihadistes s’en servent. L’excellent Thibaut de Montbrial a alerté l’assemblée sur les problèmes de sécurité intérieure face à la menace islamiste.

Ludovine de la Rochère, porte parole de la manif pour tous qui fut la première à parler le samedi matin a rappelé le rôle de l’UNI dans la défense de la famille.

La matinée fut conclue par Bruno Le Maire qui a insisté sur le rôle que devait prendre la jeunesse dans la vie politique pour assurer un renouveau.

Le samedi après-midi fut consacré à la politique, Mathieu Darnaud, l’un des plus jeunes sénateurs de France et ancien responsable de l’UNI Grenoble a ouvert la deuxième session de la journée. Après lui Hervé Gaymard s’est attaché à montrer que le mérite et l’excellence étaient les piliers du redressement de la France.

Valérie Pécresse est également intervenue pour dénoncer la gabegie dans les régions et comment la mauvaise gestion socialiste gaspillait plusieurs centaines de millions d’euros venant des contribuables par an.

La journée fut conclue par Nicolas Sarkozy venu dire combien il était heureux de voir que l’UNI se portait bien et qu’il entendait que l’UNI reste indépendante malgré la création d’un nouveau parti à droite.

La journée de dimanche fut consacrée à la formation, les militants ont reçu des instructions, des conseils et une nouvelle mise en valeur de nos valeurs à travers les positions de l’UNI.

Rémi Martial ancien délégué national de l’UNI, Maire de Lèves et conseiller départemental de l’Eure-et-Loir est intervenu pour raconter comment son engagement à l’UNI et la formation politique qu’il a reçu pendant son passage dans le mouvement lui ont permis de réussir ses campagnes éléctorales.

Olivier Vial, Président de l’UNI a conclu la XXXIème convergence en affirmant que la droite était en train de gagner la bataille des idées et en rappelant qu’ils restaient encore des combats à mener et qu’il ne fallait surtout relâcher la pression car nos adversaires n’attendaient que cela pour s’imposer à nouveau.

La XXXIeme convergence de l’UNI fut studieuse et pleine d’enseignement mais cela n’a pas empêché le week end de se dérouler dans une ambiance joyeuse et conviviale.

Voir l’album photo sur Facebook

Partager cet article: