Actualités

Le gouvernement essaie à nouveau de faire des économies sur le dos des étudiants.

Partager cet article:
Le gouvernement essaie à nouveau de faire des économies sur le dos des étudiants.

Le 4 mai dernier le gouvernement réfléchissait à une éventuelle suppression des APL pour les étudiants. Devant une contestation naissante, le gouvernement avait fait marche arrière et avait fait savoir qu’il ne toucherait pas aux aides au logement pour les étudiants.

Aujourd’hui, on apprend qu’un rapport parlementaire remet de nouveau en cause l’universalité des APL.

Les contours et les limites ne sont pas encore connus, mais on peut d’ores et déjà craindre que les étudiants issus des classes moyennes soient encore les premières victimes de ce projet de loi réforme, et ce malgré le fait que ces derniers aient déjà subi des hausses d’impôts massives.

Le rapport de François Pupponi (député PS) préconise de réaliser des « économies ciblées », de l’ordre de 180 millions d’euros par an sur le dos des étudiants.
Cependant le rapport admet qu’il ne faut pas limiter les APL aux seuls étudiants boursiers. Cette mesure trop restrictives laisseraient de côté un trop gros nombre d’étudiants.

Sur les plus de 6 millions de locataires bénéficiant de l’aide seulement environ 800.000 (12%) sont des étudiants. Alors que le gouvernement cherche à faire 300 à 400 millions d’économie par an, on peut se demander quelle est son intérêt à faire plus la moitié de ces économies sur la population étudiante.

Partager cet article:

0 Commentaires

Le forum sera ouvert prochainement