Dijon

L’UNI Dijon écrit au président du Grand Dijon suite à une hausse injustifié du prix des transports

Partager cet article:
L'UNI Dijon écrit au président du Grand Dijon suite à une hausse injustifié du prix des transports

Monsieur Alain Millot,

Au 1er juillet 2015 la majorité du Grand Dijon a décidé d’augmenter la quasi-totalité des tarifs de transports en commun de la ville.

Devant cette situation, il est nécessaire de rappeler que de nombreux étudiants se rendent sur le campus grâce aux trams et aux bus et qu’une telle augmentation réduirait le faible pouvoir d’achat des étudiants.

En septembre 2013 le Pass Mensuel 18/25 était au prix de 25,50 euros, désormais celui-ci en vaut 30 et la qualité de service n’a pas augmenté d’autant. Vous comprendrez donc que le porte-monnaie des étudiants n’a pas gonflé miraculeusement de près de 18% en seulement 2 ans.

Lors de la signature de la convention UniversCités avec l’université de Bourgogne, aucune augmentation ne devait être réalisée. Hors, depuis cette date les tarifs ont augmentés de 30%. Trouvez-vous cela économiquement soutenable ?

En collaboration avec l’Université de Bourgogne, Associatifs et Indépendants et l’UNEF, il a été décidé de fermer le parking Gabriel aux étudiants et donc de réduire le nombre d’emplacements de stationnements sur le campus. N’oublions pas que l’utilisation d’une voiture est une obligation pour nombre d’entre eux.

La mise en place d’un tarif étudiant est une nécessité. Le prix devra être inférieur au prix des tarifs 18/25 ans et surtout être indexé sur l’inflation, pour qu’il n’étouffe pas le budget des étudiants.

Les étudiants sont donc pris dans un étau qui se resserre petit à petit sur eux, entre l’incapacité de se rendre facilement sur leur lieu d’études et une augmentation des tarifs Divia qui n’est pas vivable.

Je sollicite votre bienveillance, afin que vous teniez compte de la situation précédemment décrite et que vous agissiez en conséquence.

Veuillez croire, Monsieur le Président, à l’expression de mes respectueuses salutations.

Geoffrey RICARD
Responsable UNI Bourgogne

Partager cet article: