Paris 1 - Panthéon Sorbonne

La Sorbonne va recevoir 1,8 million d’euros du Qatar pour l’accueil d’étudiants réfugiés

Partager cet article:
La Sorbonne va recevoir 1,8 million d'euros du Qatar pour l'accueil d'étudiants réfugiés

Lire sur le site du Figaro

L’université Paris I Panthéon-Sorbonne s’est engagée à accueillir les étudiants réfugiés qui sont en capacité de poursuivre leurs études en France. Cet élan de solidarité, financé par l’émir du Qatar, ne fait pas l’unanimité.

Un élan de solidarité financé par le Qatar, c’est le choix fait par Paris I Panthéon-Sorbonne. L’université a signé en toute discrétion lundi 14 septembre dernier un protocole d’accord prévoyant le versement par le Qatar à la Sorbonne de 600.000 euros par an, pendant trois ans, soit 1,8 millions d’euros au total. Cette généreuse dotation est destinée à contribuer aux frais de vie et de logement de la centaine d’étudiants que Paris I s’est engagée à accueillir, afin qu’ils puissent poursuivre leurs études en France.

Inquiétudes

L’initiative de Philippe Boutry, président de Paris I, soutenue par Tamim ben Hamad al Thani, l’émir du Qatar, est vivement critiquée par l’UNI dans une tribune publiée mercredi dernier sur le site de l’organisation. « L’indépendance de notre université et de nos enseignants-chercheurs, notamment ceux qui travaillent sur le Moyen-Orient, sera indubitablement menacée », affirme Jens Villumsen, délégué national Adjoint de l’UNI. Le syndicat étudiant pointe également « le deux poids deux mesures mis en place par Paris I », et regrette que « le Qatar offre de l’argent à notre fac, des places s’ouvrent pour des migrants, alors que des bacheliers sont toujours en attente » d’une affectation.

Des craintes auxquelles Nadia Jacoby, vice présidente de Paris I, se dit sensible, tout en tentant de rassurer : « nous sommes aguerris à la pratique de la négociation avec le Qatar, et nous avons pris toutes les garanties nécessaires ». Selon elle, aucune condition de nationalité, de religion ou de genre ne pourra être opposée pour pouvoir bénéficier de cette aide. Les étudiants réfugiés seront « adressés directement par le rectorat de Paris qui aura opéré au préalable une sélection », à partir du 28 septembre prochain en fonction de l’âge, de leur statut et de leur niveau d’étude. Paris I jouira par la suite d’une « totale liberté pour intégrer ces étudiants réfugiés », à condition que la dotation ne soit utilisée « que pour les étudiants réfugiés ».

Partager cet article:

Publié par Sebastien

Délégué national de l’UNI
en charge de la communication web et des NTIC

0 Commentaires

Le forum sera ouvert prochainement