Paris Dauphine

PROTEGEONS LA SPECIFICITE DE DAUPHINE

Partager cet article:
PROTEGEONS LA SPECIFICITE DE DAUPHINE

Depuis sa création, Dauphine, grâce à ses méthodes d’enseignements et de sélection s’est hissée à un niveau d’excellence sur le plan national et international. La qualité de nos diplômes, reconnue par les entreprises, nous assure une insertion professionnelle réussie.
Cependant, le mode de sélection pratiqué par notre université a toujours été combattu par les syndicats de gauche comme l’UNEF, et par certains étudiants recalés.
Aujourd’hui face à la multiplication de ces attaques, la spécificité de nos diplômes est menacée. L’UNI, très attachée à ce qui fait le succès de Dauphine, propose depuis 10 ans une modification statutaire pour sortir de cette insécurité juridique qui menace notre Université.

La dernière chance pour Dauphine

Avec l’UNI, sauvons la spécificité de Dauphine, soutenons la réforme statutaire.
Lundi 18 novembre, le Président de Dauphine a enfin entendu la proposition de l’UNI et a proposé un changement de statut. Le président envisage donc de transformer Dauphine en Grand Etablissement.
Ce nouveau statut permettra plus de liberté et plus de sécurité juridique.
Davantage de liberté car Dauphine pourra développer encore plus les partenariats avec les entreprises, et accroître son rayonnement international (comme c’est le cas dans les autres grands établissements).
Davantage de sécurité juridique car Dauphine, aujourd’hui, ne peut plus faire l’économie d’une réforme de son statut sous peine de se fondre dans le moule de « l’université unique. »
L’UNI seul mouvement national à défendre la spécificité de Dauphine, agira à tous les niveaux, conseil d’administration, CNESER, Ministère pour défendre les intérêts étudiants.

Attention aux fausses bonnes idées

Toutefois, l’UNI veillera à éviter certaines dérives proposées lors du conseil d’administration. Les fossoyeurs du principe d’Egalité des chances tentent, par exemple, de profiter de cette réforme pour imposer la discrimination positive « façon ZEP à Sciences Po ».

L’UNI veillera, à ce que cette réforme ne soit pas détournée, et qu’en matière de sélection seul le mérite soit retenu comme critère.

Pétition
* :
* :
:
Profession * :
* :

Partager cet article:

Publié par Sebastien

Délégué national de l’UNI
en charge de la communication web et des NTIC