Strasbourg

Les pétitions de l’UNI du mois de décembre 2015 : Non à la radicalisation islamiste ; Pour la professionnalisation des études ; Pour une réforme urgente des CROUS ; Contre le chômage des jeunes !

Partager cet article:
Les pétitions de l'UNI du mois de décembre 2015 : Non à la radicalisation islamiste ; Pour la professionnalisation des études ; Pour une réforme urgente des CROUS ; Contre le chômage des jeunes !

L’Union Nationale Interuniversitaire va lancer et mener parallèlement quatre campagnes d’information et de défense des étudiants durant le mois de décembre 2015 :

> Dans le contexte dramatique des attentats du 13 novembre dernier, notre Mouvement prend position et endosse toute sa part dans le combat contre la radicalisation islamiste. La pétition contre la radicalisation islamiste que nous lançons vise à alerter les étudiants et les acteurs de l’Université contre les dangers de ce mouvement de moins en moins souterrain et de plus en plus politique, qui sape les fondements de l’Université et contribue à affaiblir la République. Avec l’UNI, dîtes "NON" à l’islamisme !

> 87% des étudiants ne bénéficient pas d’offres de logement étudiant au sein des CROUS, à cause d’une organisation et d’un parc locatif obsolètes et dépassés. Créés il y a soixante ans, les CROUS n’ont pas évolué et ne répondent plus aux attentes actuelles des étudiants. Avec l’UNI, dîtes OUI à la diversification des acteurs dans la politique du logement social !

> Alors que 43% des jeunes diplômés de Master sont encore au chômage un an après l’obtention de leur diplôme, notre Mouvement lance sa pétition pour favoriser l’insertion professionnelle des jeunes et favoriser les partenariats entreprises-enseignement supérieur. Pour en finir avec les lunes dogmatiques des gauches syndicales et pseudo-intellectuelles, dîtes OUI à la professionnalisation et à la modernisation des études !

> Enfin, le gouvernement fait depuis son installation le choix assumé et honteux de l’égalitarisme et de la médiocrité en tapant sans vergogne sur les classes moyennes, toujours plus ponctionnées. Les étudiants issus de ces catégories socio-professionnelles sont systématiquement écartés des aides publiques et sont sacrifiés sur l’autel de l’égalitarisme prôné par les gauches. Contre la suppression des bourses, pour le rétablissement des niveaux de financement d’avant 2014, contre la remise en cause du mérite et de l’effort, dîtes OUI à notre pétition pour le rétablissement des bourses au mérite sans critères sociaux !

Partager cet article:

Publié par Philippe Morel

Adhérent depuis 1998.

0 Commentaires

Le forum sera ouvert prochainement