Presse

Sélection à l’université : l’UNI appelle le ministère de l’Education nationale à prendre ses responsabilités

Partager cet article:
Sélection à l'université : l'UNI appelle le ministère de l'Education nationale à prendre ses responsabilités

Dans sa décision du 10 février 2016, le Conseil d’Etat rappelle « qu’une sélection ne peut être mise en place pour l’accès aux formations de première ou deuxième année de master à l’université que si ces formations figurent sur une liste établie par décret ».

Une clarification attendue

Pour l’UNI, cette décision du Conseil d’Etat n’est pas une surprise. Depuis plusieurs années, l’UNI avait alerté les pouvoirs publics sur l’absence de base juridique solide pour asseoir la sélection en master, faute d’avoir publié les décrets d’applications nécessaires.

L’UNI demande que le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche tire les conséquences de cette décision du conseil d’Etat et publie enfin les décrets « oubliés ».

Ouvrir le débat sur une sélection juste et transparente

Au delà de la publication de ce décret, l’UNI appelle le ministre de l’enseignement supérieur à prendre ses responsabilités et à ouvrir un grand débat sur la sélection dans l’enseignement supérieur.

Pour l’UNI une sélection transparente dans les universités permettra d’en finir avec le nivellement par le bas mais surtout ouvrira de nouvelles perspectives, autrement plus optimistes, dans le domaine de l’emploi et de l’insertion professionnelle des jeunes.

Partager cet article:

Publié par UNI