Presse

L’UNI dépose 2 nouveaux recours pour demander la levée du blocage

Partager cet article:
L'UNI dépose 2 nouveaux recours pour demander la levée du blocage

A l’approche des examens, et suite aux incidents qui se sont déroulés durant le week-end sur le site Tolbiac de l’Université Paris I, et à la découverte de cocktails Molotov à l’intérieur des locaux, l’UNI dépose deux nouveaux référés dans l’espoir de voir le juge administratif statuer enfin sur la légalité de l’occupation.

L’UNI souhaite que la justice permette la reprise des cours et la tenue des examens, fasse cesser les exactions commises par les bloqueurs à l’intérieur du site et empêche des troubles graves à l’ordre public qui ne manqueront de se reproduire.

Par le référé liberté, l’UNI entend que les libertés d’étudier et d’aller et venir soit respectées, ce qui implique celle de pouvoir venir à l’université sans danger, suivre ses enseignements et passer normalement des examens aujourd’hui menacés par une infime minorité.

Par le référé mesures utiles, l’UNI appelle le juge à suppléer à l’inertie coupable de l’administration de Paris 1 qui se refuse à demander aux forces de l’ordre d’intervenir afin de débloquer les locaux occupés au mépris de la sécurité de tous. Alors que les incidents se multiplient, l’UNI souhaite utiliser toutes les voies de droit pour obtenir le rétablissement de la légalité.

Si la justice se refuse a constater l’illégalité de cette situation, qui le fera ? Et qui répondra de l’exaspération des étudiants dont les droits sont ainsi violés au vu et su de tous ? Ce sont ces interrogations qui, malgré le rejet du premier référé liberté déposé vendredi, rendu sans débat préalable, a conduit l’UNI à saisir à nouveau la justice.

Partager cet article:
Publié par UNI

Par l’éducation, pour la Nation.
Contre les blocages, pour la liberté d’étudier !

Vous aimerez aussi: