Publications

L-M-D, mobilité européenne : une chance pour les étudiants

Partager cet article:
L-M-D, mobilité européenne : une chance pour les étudiants

Depuis quelques jours, des organisations étudiantes, de gauche et d’extrême gauche, tentent de prendre en otage certaines universités. Pour cela, aucun mensonge n’est trop gros : « votre université est sur le point d’être fermée », « un concours (payant, cela va sans dire !) va être mis en place à l’entrée des universités dès la rentrée prochaine »…tout ceci à cause de la fameuse réforme dite L-M-D (Licence-Master-Doctorat). Pourtant, rien aujourd’hui ne justifie ces craintes et surtout pas cette réforme qui vise « l’harmonisation européenne des diplômes ».

Quelques vérités sur la réforme L-M-D !

La réforme L-M-D, décidée en 1998 par l’ensemble des ministres de l’Union Européenne, permet une reconnaissance réciproque des diplômes nationaux dans toutes les universités européennes. Ainsi ont été soulignés 3 niveaux de sortie (Licence-Master-Doctorat) afin d’accroître la lisibilité de nos cursus et de faciliter la mobilité étudiante en
Europe. Les autres diplômes intermédiaires (DEUG, DUT, Maîtrise) continuent eux d’exister. Grâce au L-M-D, l’étudiant aura, par le système de crédits ECTS, l’assurance de voir son cursus en Europe reconnu dans le cadre de ses études et dans l’obtention de son diplôme final, ce qui n’était pas toujours le cas jusqu’à présent. Par ailleurs, le diplôme aura la même valeur à Lille ou à Perpignan bien sûr, mais également à Lisbonne ou à Zagreb. Alors que l’immense majorité des étudiants est favorable à cette réforme (un sondage de la SOFRES pour « La Croix » montre que 87 % des jeunes sont favorables à la création de diplômes européens) et que la principale organisation étudiante européenne (European Democrat Students) la soutient, une minorité d’agitateurs multiplient les coups de force contre cette réforme en tentant de bloquer les universités. Alors si vous aussi vous refusez de vous laisser manipuler et souhaitez
défendre :

- un modèle universitaire tourné vers l’Europe et le monde du travail
- la possibilité pour chacun de poursuivre ses études dans une université européenne
- un diplôme reconnu partout en Europe

signez la pétition en ligne en faveur de la réforme L-M-D.

Pétition
* :
* :
:
Profession * :
* :

Partager cet article:

Publié par Sebastien

Délégué national de l’UNI
en charge de la communication web et des NTIC