Presse

L’UNI condamne l’appel de la coordination nationale étudiante au blocage des gares

Partager cet article:

Voici un reportage de i télé qui démontre le caractère très "ouvert" de la coordination étudiante face à des étudiants qui désirent juste faire reconnaître leur liberté d’étudier.

L’UNI (droite universitaire) "condamne avec la plus grande fermeté le blocage des gares décidé par l’extrême gauche étudiante".

L’organisation réagit à l’appel de la coordination nationale étudiante au blocage des gares dès le 13 novembre 2007 (L’AEF n°86431). Pour l’UNI "c’est une nouvelle étape dans la radicalisation du mouvement qui a été franchie". "Cela aura, au moins, permis de faire tomber le masque derrière lequel s’étaient dissimulés les leaders de la coordination étudiante : leur objectif est bien de paralyser la France et toute tentative de réformes, pas d’améliorer la situation des étudiants."

Partager cet article:

Publié par Olivier Vial

Président de l’UNI et chercheur au CERU - Centre d’études et de recherches Universitaires. Auteur de "L’école malade de l’égalitarisme", et de "Radicalisation islamiste, la jeunesse prise pour cible" (à Paraître Octobre 2016)
- Ancien membre du Comité consultatif auprès du Haut Conseil de l’Education - HCE.
- Il contribue au site Atlantico et Figaro Vox.

1 Commentaires

Le forum sera ouvert prochainement