Espace militant

La recherche

Partager cet article:
La recherche

Constat

La recherche française a de plus en plus de mal à tirer son épingle du jeu dans la concurrence internationale des systèmes d’enseignement supérieur et de recherche.
S’il existe aujourd’hui un consensus national autour de la nécessité de réinvestir, financièrement notamment, dans la recherche, la réforme de notre système de recherche ne peut pas se limiter à une question de moyens publics. Or, la gauche, on l’a vu dans les mouvements qu’elle a orchestrés l’année dernière, tente de résumer le débat à deux formules « plus de moyens !.. plus de postes ! ».

Bien d’autres problèmes, plus structurels, se posent :

- La multiplicité des statuts des chercheurs
- Le fonctionnement trop archaïque des laboratoires de recherche
- L’incapacité des grands centres à coordonner l’action nationale de la recherche
- L’impossibilité manifeste pour l’Etat à dégager seul des financements suffisants pour pouvoir avoir une politique ambitieuse en la matière

C’est pourquoi il est impératif de sortir du débat exclusif sur les moyens, pour dessiner les contours d’une recherche plus compétitive qui redevienne une source d’innovation pour nos industries et une source de rayonnement pour la France.

Position

Nous avons déjà obtenu satisfaction sur quelques demandes :

- une Agence Nationale de la Recherche, en charge de la coopération public/privé, va être créée début 2005
- le nombre de conventions CIFRE a été largement augmenté
- les missions des centres de recherche nationaux sont sur le point d’être réformés D’autres résultats restent à obtenir :

- diversification des sources de financement par le recours aux fondations de recherche
- mise en place de partenariats d’objectifs entre recherche publique et recherche privée
- flexibilité dans la carrière des chercheurs (aller-retour entre public et privé)
- favoriser la mobilité européenne des chercheurs
- mieux articuler les périodes d’enseignement et de recherche dans les carrières des enseignants

Actions possibles

La loi sur la recherche programmée pour le printemps prochain devra être l’occasion de sortir le débat du seul prisme financier et d’aller encore plus loin dans les réformes.

Pour préparer ce débat, l’UNI lancera un site consacré aux étudiants chercheurs (http://www.etudiants-chercheurs.com).

Vous pouvez aussi utiliser cette signature “étudiants-chercheurs”, pour déposer des listes lors des élections au conseil scientifique de votre université.

Partager cet article:

Publié par Olivier Vial

Président de l’UNI et chercheur au CERU - Centre d’études et de recherches Universitaires. Auteur de "L’école malade de l’égalitarisme", et de "Radicalisation islamiste, la jeunesse prise pour cible" (à Paraître Octobre 2016)
- Ancien membre du Comité consultatif auprès du Haut Conseil de l’Education - HCE.
- Il contribue au site Atlantico et Figaro Vox.