Presse

L’UNI adresse un courrier aux parlementaires pour une réforme et une moralisation de la démocratie étudiante.

Partager cet article:

Le mouvement contre la loi LRU avec les votes à main levées et les pressions exercées sur les étudiants hostiles aux blocages, a mis en lumière l’étrange conception de la démocratie prônée par certains mouvements étudiants.

Les élections universitaires des représentants étudiants aux conseils d’administration des CROUS sont elles aussi, fréquemment le théâtre de fraudes – trafic de procurations, votes multiples rendus possible par l’absence de liste électorale - En 2006, ce scrutin a été physiquement empêché et perturbé par des « étudiants » qui n’ont pas hésité à voler et saccager plus de 150 urnes.

Devant de tels faits, l’UNI qui avait déjà alerté les parlementaires dès novembre 2006 sur les problèmes rencontrés lors de ces élections, leur a adressé en début de semaine, un courrier afin de les avertir que cette situation perdure. Un soutien « pour une réforme et une moralisation de la démocratie étudiante » leur est demandé afin que les résultats des prochaines élections au CROUS ne soient plus entachés d’irrégularités. Pour ce faire, il convient de mettre en place une liste électorale (afin d’éviter les fraudes) et de garantir la création de bureaux de vote dans tous les établissements (afin d’augmenter la participation qui aujourd’hui n’est que de 5%). Ces deux points doivent constituer le préalable à toute nouvelle élection.

Partager cet article:

Chargée des relations avec la presse

0 Commentaires

Le forum sera ouvert prochainement