La Réunion

Référendum du 29 mai : Appel au bon sens des Citoyens

Partager cet article:
Référendum du 29 mai : Appel au bon sens des Citoyens

A quelques jours du référendum, je souhaiterais attirer l’attention des Réunionnaises et des Réunionnais sur les conséquences d’une victoire éhontée du NON.

Tout d’abord, a t-on oublier que la France est l’un des piliers de cette construction européenne ? Le 29 mai, si la France dit NON, un NON incohérent, un NON irréfléchi, un NON irraisonné, la conséquence première sera d’entraver cette construction européenne qu’on a tant voulu, qu’on a tant modeler.

N’oublions pas que l’Allemagne a plébiscité un OUI massif par la voie parlementaire, d’une part, au Bundestag et, dans les jours qui suivent, au Bundesrat, les équivalents de notre Assemblée nationale et notre Sénat.

Ce sera là une crise majeure en Europe qui déclenchera une succession de NON au Pays-Bas, au Luxembourg etc. Certains n’attendent plus que cela, comme les Anglais, ils pourront ainsi rejeter sur les Français le recul du "rêve européen". De plus, le couple franco-allemand ne sera plus unifié sur cette question même s’il est flagrant que les raisons de cette montée du NON sont fallacieuses et "bourrées de contre-sens et de contre-vérité".

Par ailleurs, ce 29 mai, il n’y aura pas de plan B ! la processus de ratification continuera son cours jusqu’en 2006. De là, le Conseil européen se réunira et prendre une décision au regard du nombre de pays qui ont rencontré des difficultés pour ratifier le texte.

Pour ce qui concerne la France, je suis certain que nous serons montré du doigt en Europe et notre renégociation sera vaine puisqu’il faut le rappeler, à l’époque de l’élaboration du traité constitutionnel, la France n’a fait quasiment aucunes concessions, et aujourd’hui, on demande des modifications sur des points de détails sachant que ce projet de traité est de tradition franco-française.

En effet, la Charte des Droits Fondamentaux est un exemple flagrant de l’importance et du poids de la France dans cette Europe. Elle ressemble, à ce titre, à quelques exceptions près, à notre Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 qui fonda notre conception politique de la République, sytème basé su le respect des libertés individuelles.

Aussi, je ne pense pas, et je m’adresse là aux partisans du NON, que nous avons intérêt à jouer un jeu démagogique, dénué de tout sens moral, afin de satisfaire des intérêts catégoriels. Notre avenir est en jeu et si le NON de peur, le NON de mensonge l’emporte, la France restera sur un "stapontin", elle n’aura plus sa place de cette Europe. On se doit donc de prendre nos responsabilités pour faire gagner le OUI.

Le drapeau européen doit avoir le plus de "bleu, blanc, rouge" possible... La Réunion doit être dans une France Forte en Europe ; Pour moi, ce sera OUI et je vous demande, pour les jeunes Réunionnais d’en faire autant.

Vive La Réunion, Vive la France, Vive l’Europe.

Partager cet article:

Publié par Olivier974