UNI

Par l’éducation, pour la nation

Accueil > Actualités > Entretien avec Françoise Hostalier

28 parlementaires se mobilisent pour la Liberté d’expression

Entretien avec Françoise Hostalier

mercredi 19 mai 2010, par Olivier Vial

Vendredi 30 avril 2010, 28 parlementaires UMP ont crée un collectif pour la liberté d’expression.

Pour ce collectif, "Il appartient aux députés" de garantir la liberté d’expression inscrite à l’article 11 de la Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen. " Or il semble que de plus en plus, de manière directe ou indirecte, la censure s’exerce au-delà de ce que pourrait prescrire la loi".

Nous avons interrogé, Françoise Hostalier député du Nord et membre de ce collectif.

Messages

  • très bonne idée de mettre en évidence les propos mesurés de Madame Hostalier
    Une réflexion qui doit tuer dans l’oeuf l’amalgame qui est fait (par certains) entre l’excès du politiquement correcte et le racisme
    Une analyse qui doit nous insiter à réfléchir
    Trop de politiquement correcte musèle ceux qui pour qui la France est encore une valeur et veulent le dire haut et fort
    Alors merci à l’UNI, Merci à M Zémour de dire et de rappeler les valeurs qui nous permette aujoud’hui de vivre dans notre merveilleux pays la FRANCE

    Gilles Parent

    • Hélas, on tourne autour du pot sans avoir le courage de dire la vérité. Celle-ci se réduit à un fait simple : une loi qui bâillonne tout propos qui peut s’interpréter comme "incitation à la haine raciale" (loi Gayssot). Il se trouve que n’importe quelle opinion peut être transformée et présentée comme fautive. Et de surcroît cela ne s’applique qu’aux commentaires ayant comme sujet les personnes d’origine maghrébine, africaine ou de confession juive. En ce qui concerne les européens, on peut les dénigrer otensiblement sans que personne ne s’offusque. Il en est de même pour les asiatiques ou les américains du nord ou du sud. Est-ce normal ? Tant qu’il existera cette incroyable loi, tant qu’il y aura des associations comme la Licra, le Mnrap et SOS Racisme, il n’y aura de liberté d’opinion en France, et alors il faudra revoir tous ces épithètes vantards sur "la patrie des droits de l’homme"’, "le pays de lumières", le pays de la liberté" et autres sottises qui n’ont aucune substance aujourd’hui.

    • Les lignes qui suivent ont été écrites en pensant à Rabelais et Voltaire qui, de nos jours, seraient très certainement interdits de publication.

      Les sourcilleux gardiens du temple de l’orthodoxie possèdent une réserve inépuisable de cartons multicolores qu’ils distribuent avec un zèle de sycophantes vertueux pour stigmatiser tout propos jugé déviant. Les cartons portent une inscription parmi les suivantes :

      - NATIONALISME
      - FASCISME
      - NAZISME
      - HITLERISME
      - PETAINISME
      - VICHYISME
      - ANTISEMITISME
      - REVISIONNISME
      - NEGATIONNISME
      - MACHISME
      - COLONIALISME
      - NEOCOLONIALISME
      - INTEGRISME (CHRETIEN)
      - ISLAMOPHOBIE
      - HOMOPHOBIE
      - XENOPHOBIE

      Mais le plus infamant et le plus utilisé, de couleur rouge, porte cette sobre mention :

      - RACISME

      monstre protéiforme aux relents de bête immonde qui, en pratique, englobe toutes les autres.

      Il va sans dire que le nombre et la variété des cartons accablant toute hérésie sont illimités.

      C’est pourquoi Humour et sa soeur Ironie vilipendés, accusés des pires turpitudes et devenus honteux par une autocritique progressive, se sont reconvertis en Consensus et Langue-de-Bois. De leurs amours incestueuses sont nés Polémique et Euphémisme, divinités tutélaires de Pensée Unique. Celle-ci procure le fond et la forme des propos lénifiants et des certitudes dont nous assomment ces ânes pompeusement solennels et autres histrions sarcastiques qui nourrissent Opinion.

      Les conséquences sont nombreuses sur la santé mentale et la vivacité d’esprit du vulgaire dont le regard torve et soupçonneux trahit les affres causées par la crainte d’une délation toujours latente. En 1940 on riait 19 minutes par jour alors que maintenant on rit en moyenne moins de trois minutes par jour. Entre nous soit dit : tout rire qui n’est pas provoqué par Scatologie est suspect et mérite examen pour justification.

  • Il est tout à fait anormal qu’un si petit nombre de Députés prennent position. Il faut les "harceler" et les faire s’exprimer en sortant du politiquement correct fonctionnant dans un sens seulement ! Je préfère m’arrêter là, car je deviendrais vite méchant !

  • Il parait urgent de soutenir cette démarche et d’insister auprès de nos parlementaires pour que soit recadrée cette question qui porte une atteinte majeure à un principe constitutionnel : la liberté d’opinion qui figure dans le préambule de notre Constitution !!! Je suis partisan d’une pétition nationale et disposé à la soutenir !!
    Jean-Pierre Guercin

  • Madame Hostalier fait référence à certaines associations qui doucement mais surement, nous imposent un totalitarisme d’une expression censurée. Le politiquement correct nous entraine vers une soumission à cette pensée que certains voudraient unique. Associations, je le rappelle financées par les pouvoirs publics donc par le contribuable. C’est intolérable, révoltant que l’on nous oblige à financer des associations, culturelles, cultuelles ou autres qui, sur le dos des finances publiques donc de la solidarité vont nous imposer un changement de pensée. Messieurs les députés, je vous demande de mettre à l’étude l’intérêt pour la collectivité de participer au développement d’associations qui nous veulent nous priver de nos libertés fondamentales. Il serait également temps que le contribuable ait une petite marge de manœuvre sur le choix d’attribution de son impôt. Même si cela ne représente que 2% (j’ignore complètement le pourcentage exact, à mon grand regret et est-ce normal ?), nous devrions pouvoir donner notre avis sur la répartition de la somme que les impôts ne manquent pas de nous réclamer. Je suis sure que certaines associations mettraient vite la clef sous la porte ; Rêvons !!!!

  • Il est tout-à-fait encourageant (par le biais de UNI et Françoise Hostalier) de constater qu’une réaction contre le verrouillage de la pensée et le musellement verbal qui s’étaient généralisés, tend à se mettre en place pour rendre "la Parole" aux français sur leur territoire. Je me bats régulièrement (en écrivant aux Chaînes de Télévision, aux Journaux et même à la Présidence de la République) sur ce sujet qui me tient particulièrement à coeur car je suis éprise de Justice depuis toujours et qu’il semblerait de plus en plus difficile de se faire entendre, chez soi -terre Judéo chrétienne- sur nos valeurs, nos coutumes, nos lois, nos acquis, notre culture, nos racines et que toute tentative d’expression et de rappel à notre identité soit systématiquement qualifiée de racisme, xénophobie, sectarisme, que sais-je : je veux dire en fait notre parole est DISQUALIFIÉE par tous les gentils pratiquants de l’angélisme qui font du tort à la France. Il suffit !!! Alors merci pour votre action, je serai toujours partie prenante afin que la LIBERTÉ d’expression puisse s’exercer comme il se doit en démocratie.

  • Il est tout-à-fait encourageant (par le biais de UNI et Françoise Hostalier) de constater qu’une réaction contre le verrouillage de la pensée et le musellement verbal qui s’étaient généralisés, tend à se mettre en place pour rendre "la Parole" aux français sur leur territoire. Je me bats régulièrement (en écrivant aux Chaînes de Télévision, aux Journaux et même à la Présidence de la République) sur ce sujet qui me tient particulièrement à coeur car je suis éprise de Justice depuis toujours et qu’il semblerait de plus en plus difficile de se faire entendre, chez soi -terre Judéo chrétienne- sur nos valeurs, nos coutumes, nos lois, nos acquis, notre culture, nos racines et que toute tentative d’expression et de rappel à notre identité soit systématiquement qualifiée de racisme, xénophobie, sectarisme, que sais-je : je veux dire en fait notre parole est DISQUALIFIÉE par tous les gentils pratiquants de l’angélisme qui font du tort à la France. Il suffit !!! Alors merci pour votre action, je serai toujours partie prenante afin que la LIBERTÉ d’expression puisse s’exercer comme il se doit en démocratie.

  • Ce sont les associations détentrices de leur vérité qui dirigent la pensée dans notre pays. Ces groupuscules ne représentant qu’eux mêmes dictent leur loi au reste des citoyens avec la complicité des médias et la lâcheté de nos gouvernants. Une démocratie est elle encore une démocratie lorsque les minorités imposent leur dictat à la majorité ?

  • Les propos tenus par ce député devraient faire l ’unanimité au sein du Parlement.
    Malheureusement,le changement sociétal auquel nous assistons (avec passivité)oblige à la constitution de groupes de pression visant à défendre la liberté d ’expression qui s’ exprime dans le cadre de la loi en vigueur en France.
    La démocratie implique le débat d ’idées et donc l ’expression d ’idées et d’ arguments divergents.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.