Actualités

Peut-on accepter que de Gaulle soit banni de l’enseignement français ?

Partager cet article:
Peut-on accepter que de Gaulle soit banni de l'enseignement français ?

L’homme qui, par deux fois, a restauré les institutions et les libertés dans notre pays sera-t-il interdit de séjour dans l’enseignement français ? Alors que les Mémoires de guerre avaient été inscrits au programme du baccalauréat 2011, le SNES, principal syndicat de gauche du secondaire, avait protesté contre cette inscription. Un collectif de professeurs proche de ce syndicat, et d’ailleurs non désavoué par lui, est allé jusqu’à lancer une pétition pour exiger du ministre de l’éducation nationale, Luc Chatel, qu’il retire en effet ce texte du programme du baccalauréat.

L’initiative en elle-même serait grotesque, mais elle apparait comme franchement odieuse et scandaleuse quand on se souvient que les professeurs de gauche ont endoctriné sans retenue dans le marxisme de nombreuses générations d’élèves et que beaucoup n’hésitent pas à faire étudier en classe des produits de la sous-culture qui se distinguent par leur indigence formelle et par leur haine affichée de la France, alors que les Mémoires du général de Gaulle, qui ont fait l’objet d’une édition savante dans la prestigieuse collection de la Pléiade, sont reconnus comme un des chefs-d’œuvre de la littérature mémorialiste.

Ceux qui refusent qu’un tel scandale soit perpétré sont invités à signer la pétition ci-dessous :

Pétition


Je soussigné (e) demande instamment à Monsieur le ministre de l’éducation nationale de ne pas céder aux pressions qui s’exercent sur lui et de maintenir les Mémoires de guerre du général de Gaulle au programme du Baccalauréat 2011.

Vous pouvez nous aider dans nos combats en faisant un don à notre association. Chaque aide est précieuse.

Vous pourrez déduire de vos impôts 66 % du montant de votre adhésion ou de votre don. Ainsi par exemple, pour une adhésion de 50 euros, vous pourrez déduire 33 euros de vos impôts, votre effort réel sera de 17 euros. Un reçu fiscal vous sera automatiquement adressé.

Vous pouvez faire un don en ligne ou télécharger un bulletin d’adhésion.

Un collectif d’enseignants, proche du SNES (principal syndicat enseignant de gauche) demande le retrait des Mémoires de Guerre écrites par le Général de Gaulle du programme du bac de français 2011.

Cette initiative est aussi grotesque qu’odieuse. C’est pourquoi, l’UNI a lancé cette contre-pétition afin d’exiger du ministre de l’éducation nationale, Luc Chatel, le maintien des Mémoires au programme du Bac.

Cette pétition a déjà recueilli plus de 5000 signatures. A votre tour signez cette pétition.

Partager cet article:

Publié par Olivier Vial

Président de l’UNI et directeur du CERU - Centre d’études et de recherches Universitaires. Il a publié "L’école malade de l’égalitarisme".
- Ancien membre du Comité consultatif auprès du Haut Conseil de l’Education - HCE.
- Il contribue au site Atlantico et Figaro Vox.

85 Commentaires

Le forum sera ouvert prochainement