A peine deux jours de cours et les amphis sont occupés par l’extrême-gauche

Par UNI Archives

Le 14 septembre 2016 à 8h56

UNI

Je partage l'article

Nous saluons la décision prise par la présidence de l’Université Grenoble Alpes, qui (contrairement à l’année dernière) s’est résolue à faire appel aux CRS pour évacuer l’amphi G ; occupé après seulement 2 jours de cours (faculté de droit) par une minorité de militants anarchistes d’extrême gauche.

Les infrastructures étant actuellement utilisées aux maximum de leur possibilités tout blocage occasionne une gêne importante pour les étudiants.

L’UNI Grenoble défendra toujours la liberté d’étudier #ContreLesBlocages

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Le président Macron dresse le constat de ses propres échecs depuis 5 ans

Article lié -

L’horreur au pays des soviets

Article lié -

Viande halal à Sciences Po Grenoble : victoire de l’UNI face au communautarisme !