Agence de presse AEF : L’UNI Nancy dénonce la prise en otage des étudiants par une poignée de syndicalistes

Par UNI Archives

Le 22 mai 2003 à 16h00

Image Agence de presse AEF : L’UNI Nancy dénonce la prise en otage des étudiants par une poignée de syndicalistes

Je partage l'article

« INTOLÉRABLE ». L’Uni dénonce dans un communiqué le vote par le conseil d’administration de Nancy-II, à l’initiative d’ « une poignée de syndicalistes sans scrupule [qui] a décidé de prendre en otage les étudiants », d’une journée université morte le 28 mai prochain (L’AEF du 21/05/2003, 34286). « Alors que de nombreux examens auront lieu le 28 mai, cette nouvelle action plus dogmatique que pragmatique met en péril le déroulement des sessions d’examens sanctionnant la fin de l’année universitaire ». Estimant qu’il serait « intolérable que sous prétexte de la défense de petits intérêts catégoriels des milliers d’étudiants ne puissent être diplômés », le syndicat étudiant demande au président de l’université de garantir « le maintien d’un service minimum ».

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Pétition : CONTRE l’écriture inclusive obligatoire à l’Université Clermont Auvergne !

Article lié -

L’UNI vent debout contre l’écriture inclusive à l’université Clermont Auvergne

Article lié -

Tribune de l’UNI – «Contrairement à certains diplômés d’AgroParisTech, nous, étudiants, croyons à la science et au progrès»