Assas infos – Mai 2004

Par UNI Archives

Le 13 mai 2004 à 9h52

Image Assas infos – Mai 2004

Je partage l'article

MERCI ! Grâce à vous, votre soutien et vos suffrages, l’ UNI conserve le siège qu’elle détenait au Centre Régional des Oeuvres Universitaires et Scolaires, et l’assure pour deux ans d’une confortable avance. Soyez assurés que nous saurons utiliser tous les arguments possibles pour la mise en place du programme que vous avez soutenu.

En effet, l’UNI totalise sur Paris II 33,5% des suffrages, soit 650 voix (contre 22%, 350 voix en 2002) et près de 2400 voix soit 14% des suffrages sur l’ensemble des bureaux de vote parisiens (10%, 1000 voix en 2002).
L’UNI prend ainsi la place de deuxième force étudiante à Paris. Nous sommes fiers de pouvoir affirmer que, malgré le climat politique actuel d’instabilité et de renouvellement, notre université est restée fidèle aux idées qui lui font honneur.
Merci à tous ceux qui se sont exprimés à notre appel et n’oubliez pas que toutes les élections valent la peine de se mobiliser.

Toutefois, les urnes des élections régionales et du CROUS à peine closes, voici que se profilent les élections européennes, à l’enjeu double:

– Devons-nous laisser à la gauche une place que son absence de programme ne saurait en aucun cas légitimer ?

– Quelle sera notre ambition pour l’Europe de demain ? A l’heure du débat sur la constitution européenne, nous devons exprimer, par notre vote, un choix clair en fonction de notre vision de l’Europe : un Etat fédéral ? une fédération d’Etats-nations ? une confédération de pays souverains ?

En tout état de cause il sera important de se mobiliser en faveur des listes de droite afin de battre une gauche sans cesse plus arrogante depuis sa victoire par défaut aux régionales.
N’oublions pas que la présence de la gauche aux affaires s’est toujours soldée par un bilan dramatique, pour notre économie comme pour nos libertés.
Ne nous trompons pas d’objectif, à l’heure du vote, choisissons de battre la gauche.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !

Article lié -

Exigeons le retour de la statue de Napoléon à Rouen !

Article lié -

Hommage à Jacques Rougeot, créateur de l’UNI et combattant politique visionnaire