Axel KAHN relance le débat sur la sélection

Par UNI Archives

Le 10 juin 2009 à 17h21

UNI

Je partage l'article

Le président de l’université Paris-Descartes jette un pavé dans la mare, en se positionnant pour la sélection à l’entrée de l’université, en proposant une « alternative aux candidats malheureux ».

En effet, Axel KAHN, dans un entretien accordé au quotidien La Croix du 10 juin, évoque l’idée que la sélection serait une solution pour redorer l’image des universités, mais à condition de la mettre en place dans un cadre aménagé au niveau national et de proposer une alternative à ceux qui n’auraient pas été retenus.

Il s’agirait d’instituer, en corollaire de la sélection à l’entrée de l’université, des filières parallèles non sélectives basées sur le modèle du « collège » anglo-saxon

Si la position d’Axel KAHN peut être discutable quant à son utilité et son efficacité, elle a au moins le mérite de relancer le débat sur la sélection à l’entrée de l’université, à l’heure où les universités attirent de moins en moins les étudiants et où la question de l’insertion professionnelle s’y pose.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Insécurité à Nantes : l’UNI Nantes représente la jeunesse sur CNEWS !

Article lié -

Ateliers musicaux interdits aux hommes à l’université rennes 2 : l’UNI dans la presse pour dénoncer ce scandale !

Article lié -

L’Université Rennes 2 met en place des ateliers musicaux interdits aux hommes !