Bergson bloqué, les lycéens pris en otage par les étudiants !

Par UNI Archives

Le 27 novembre 2007 à 19h55

Image Bergson bloqué, les lycéens pris en otage par les étudiants !

Je partage l'article

Suite aux blocages des lycées Bergson et Joachim du Bellay, hier à Angers, l’UNI-Lycée Angers (la droite lycéenne angevine), rappelle son opposition aux blocages des lycées, orchestré par les étudiants grévistes, soucieux de voir le mouvement s’étendre.

L’UNI-Lycée Angers dénonce le traitement des lycéens de Bergson aujourd’hui

En effet, la proviseure du lycée a communiqué aux parents d’élèves que l’absence de leur enfant au lycée ce mardi 27 novembre serait considérée comme une absence injustifiée car les lycéens bloqueurs agissent en toute illégalité. Cependant, ce matin aucune condition n’était réunie pour permettre aux lycéens d’accéder à leur établissement. En effet, des bloqueurs lycéens avec l’aide d’étudiants s’opposant physiquement à l’accès à l’établissement. La majorité des lycéens veulent pourtant accéder aux locaux pour suivre leurs cours. Les plus déterminés d’entre eux sont donc passés par les murs des habitations voisines pour essayer d’aller en cours.

Or, l’UNI-Lycée Angers est scandalisée de l’attitude de la proviseure qui considère que les lycéens pouvaient alors librement accéder à leur cours et que de ce fait leur absence en cours était injustifiée. Cette attitude sanctionne les élèves bloqués qui ne pouvait pas s’aventurer sans risque dans leur lycée.

L’UNI-Lycée Angers demande à la proviseure de ne pas fuir devant ses responsabilités

Elle s’interroge sur l’absence des forces de l’ordre afin d’assurer le bon déroulement de l’accès en cours.

L’UNI-Lycée Angers soutient les lycéens de Bergson et veillera à ce que toute absence due à la prise en otage agressive voire violente de la majorité des lycéens par une vingtaine de lycéens, manipulée par une poignée étudiants d’extrême gauche, soit considérée comme excusable.
L’UNI-Lycée Angers demande l’intervention des forces de l’ordre afin que le souhait de la proviseure de libre accès aux cours soit assuré.
Elle rappelle que la proviseure est la garante de l’égal accès des lycéens aux locaux de son établissement afin qu’il puisse suivre leur cours.

L’UNI-Lycée Angers lance donc une pétition afin de demander à la proviseure qu’elle prenne les mesures adéquates afin d’assurer à chacun de ces lycéens l’exercice de son droit d’étudier dans les locaux de l’établissement.

Angers, le 27 novembre 2007

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !

Article lié -

Exigeons le retour de la statue de Napoléon à Rouen !