Bilan de six semaines de blocage

Par UNI Archives

Le 14 décembre 2007 à 16h13

Image Bilan de six semaines de blocage

Je partage l'article

La semaine dernière fut la charnière d’un mouvement gréviste qui ne rassemblait plus que 200 manifestants dans les rues de Rouen dont la moitié de lycéens.

En effet, le président d’Université a enfin accepter une consultation pour les UFR de LSH et de PSSE. Les résultats connus le 1er décembre sont sans appel : 80% des étudiants consultés veulent retourner en cours. Merci au président d’Université d’avoir attendu si longtemps pour … rien.
L’AG du 3 décembre fut houleuse car les grévistes ne voulaient pas reconnaître la légitimité du vote et de l’AG dont le vote était luis aussi sans appel : 820 voix contre le blocage et 550 pour. Cette démonstration n’a pas encore suffit aux grévistes car refusant tout dialogue et misant sur la surenchère, ils n’hésitèrent pas à violenter des étudiants tentant d’entrer dans les bâtiments.
Résultats : de nombreuses plaintes et un président qui ferme administrativement l’Université.

Enfin, à partir du jeudi 6 décembre, les étudiants ont pu reprendre le chemin des cours bien que le bâtiment restait protégé par des services de sécurité.
6 semaines de perdues pour ces étudiants ; la loi est restée telle quelle mais de nombreuses énormités se sont révélées sur l’Université :

un président qui n’a pas agi alors que l’UNI a, dès le 7 novembre, demandé au président d’intervenir afin qu’il assure la liberté pour chaque étudiant d’étudier.

une Université complaisante avec les bloqueurs car elle mettait, par la présence du vice-président, à leur disposition un amphithéâtre où beaucoup d’insanités se sont produites.

le syndicat UNEF qui a allumé la mèche des AG en octobre et a été contre les blocages pendant 5 semaines. Seule la dernière semaine, prétextant des avancées notables de leur part, ils se sont horrifiés des blocages.

Nous appelons tous les étudiants à se mobiliser et à rejoindre notre mouvement afin que ces actions ne se reproduisent plus.
Nous produirons prochainement un tract pour dénoncer toutes ces hontes.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !

Article lié -

Exigeons le retour de la statue de Napoléon à Rouen !