Bilan d’un an de présence de l’UNI en Vendée

Par UNI Archives

Le 28 mai 2009 à 22h14

Image Bilan d’un an de présence de l’UNI en Vendée

Je partage l'article

Le mercredi 6 mai l’UNI Vendée a organisé une Conférence de presse au Grand Café avec la participation de M. Armel Pécheul, ancien recteur, vice-président de l’UNI, de Melle Anne Laure Blin, délégué national adjoint en charge de la région Ouest, élue CNESER et de M. Gonzague de Chantérac, Responsable UNI Vendée.

M. Armel Pécheul a tout d’abord fait un point sur la réforme des Universités et les mouvements de perturbation :

Après un an de mise en application, il a rappelé la responsabilité des Recteurs dans l’application de la Loi contre les rétentions de notes, les semestres blancs et les violences commises durant les blocages.

La réforme du statut des enseignants chercheurs avance très bien, et les inquiétudes de la première version sont maintenant levées dans la région des Pays de Loire.

1320892604.jpgAnne Laure Blin a rappelé la politisation extrême du dernier mouvement, mené avec une violence inouïe par des groupes d’extrême gauche sans lien avec l’Enseignement. Elle a présenté la dernière campagne de l’UNI contre les blocages et les dégradations. Elle a enfin rappelé que l’UNI se prononçait pour le rattrapage de l’ensemble des cours non tenus durant les semaines de blocage.

Gonzague de Chantérac, responsable départemental, a ensuite présenté le bilan détaillé d’un an de présence de L’UNI mouvement en Vendée.

Il a d’abord insisté sur l’importance du travail de terrain de l’UNI. En 9 mois, la section vendéenne a mené 7 campagnes militantes et supporté 5 semaines de blocages, collé près de 500 affiches, des centaines d’autocollants et distribué des milliers de tracts.

Gonzague de Chantérac a ensuite brossé un panorama de l’implantation actuelle de l’UNI: à l’ICES, dans plusieurs filières, mais a longuement développé sur le travail de mise en cohérence effectué avec le Campus de La Courtaisière (IUT et unité décentralisée de la faculté).

1159467300.jpgIl a ensuite poursuivi par un bilan chiffré des actions de l’UNI en Vendée pour la période septembre-avril :

– 49 militants à jour de cotisation en Vendée, et plus de 85 autres étudiants s’impliquant régulièrement dans nos activités.

– 3 café débats (Réforme du Lycée, Crise Economique, Réforme des Universités), 19 réunions de section, 2 réunions de formation aux techniques de communication, 1 convergence nationale, 1 convergence régionale, 1 réunion inter-section à Nantes,

– Un lien constant avec les acteurs de la vie éducative (Rectorat, Direction des sites d’enseignement IUT, La Courtaisière, ICES) et économique (rencontre avec le MEDEF sur l’insertion professionnelle. Participation aux réflexions régionales sur la jeunesse avec les Etats Régionaux de la Jeunesse à Nantes.

– 5 numéros de notre journal (6 pages) qui relate régulièrement les actualités militantes, distribués à 150 exemplaires papier et envoyés par mail à tous les responsables, cadres, anciens cadres et élus UNI en France, ainsi qu’aux acteurs de la vie politique vendéenne.

Gonzague de Chantérac a également souligné la crédibilité accrue de l’UNI en Vendée tant dans les médias TV, Radio, Internet, Presse écrite au niveau local, départemental et régional, qu’auprès de l’opinion publique.

Côté politique, il a souligné que le travail de l’UNI était reconnu et encouragé par les responsables politiques. Les rencontres régulières (en moyenne 2/mois) avec les députés et sénateurs de Vendée sont toujours fructueuses et les notes sur lesquelles nous travaillons servent utilement dans les débats parlementaires ou locaux. Nous rencontrons également régulièrement les élus municipaux et régionaux.

239441775.jpgLe responsable de l’UNI Vendée a achevé en soulignant qu’il s’agissait surtout d’un travail efficace puisqu’il a été récemment récompensé par 2 élues à la dernière élection UFR de Droit. Et avec 44% des voix sur le pôle de La Roche sur Yon, ce résultat place l’UNI comme premier mouvement étudiant de Vendée.

Anne Laure Blin a enfin conclu la conférence de presse en développant les grands axes militants pour l’année prochaine : pérenniser nos adhésions, développer le recrutement en direction des lycées et préparer les élections CROUS du printemps 2010.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !