Blocage encore et toujours ….

Par UNI Archives

Le 12 mars 2009 à 15h30

Image Blocage encore et toujours ….

Je partage l'article

Mirail Bloqué, IEP Bloqué, UPS sur le point de l’être, il n’y a guère que l’Arsenal qui semble encore épargné.


Le mouvement de grogne se poursuit dans les universités. Une quarantaine d’entre elles sont en grève ou bloquées totalement ou partiellement et une trentaine fonctionnent normalement. Mardi matin, l’université de Toulouse II-Le Mirail a été fermée «jusqu’à nouvel ordre» après avoir été le théâtre, la veille, d’incidents graves. Une centaine d’étudiants ont occupé des locaux administratifs.

«Des étudiants ont envahi la salle du conseil et les locaux de la présidence, après en avoir défoncé portes et cloisons, choquant fortement les personnels présents», a déclaré le président de l’université. Les étudiants de l’université du Mirail (sciences humaines, lettres, langues et arts) bloquent les locaux de la faculté depuis vendredi dernier. Ceux de l’université Toulouse III-Paul-Sabatier (sciences) ont également tenté de bloquer mardi matin les locaux et semble avoir réussi partiellement car tous les cours sont annulés jusqu’a jeudi midi.

Aprés le Mirail, toujours en pointe quand il s’agit de blocages, l’IEP (son « annexe » du centre ville disent les mauvaises langues), l’Institut d’Etude Politique a voté le blocage en Assemblée Générale hier en début d’après midi (en réalité c’est une centaine de militants d’extrême gauche qui ont voté à main levé ce blocage) . Toutes banderoles déployées, le bâtiment est bloqué depuis hier soir et pendant au moins une journée selon les dire des bloqueurs qui se battent bien évidemment pour l’avenir de l’enseignement supérieur en empêchant les étudiants sérieux d’aller en cours …

Que faire contre tous ces agissements intolérables ?

Appeler les présidents des établissements bloqués à prendre leurs responsabilités c’est à dire rétablir l’ordre public par tous les moyens mis à leur disposition. Pourquoi ces extrémistes qui agissent dans l’illégalité la plus totale devrait pouvoir le faire en toute impunité ?

L’UNI appelle tous les étudiants excédés par ces méthodes d’un autre temps, à nous rejoindre pour que nous soyons plus nombreux pour peser sur l’administration de l’IEP de Toulouse et du Mirail pour faire respecter le droit le plus élémentaire qui est celui de travailler.

Apparemment nos amis grévistes ne connaissent guère les principes fondamentaux de notre République si ce n’est celui de faire grève …

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !

Article lié -

Exigeons le retour de la statue de Napoléon à Rouen !

Article lié -

Hommage à Jacques Rougeot, créateur de l’UNI et combattant politique visionnaire