Blocages et agitations à Rennes : l’UNI Bretagne appelle à la mobilisation de tous !

Par UNI Archives

Le 18 avril 2018 à 15h13

UNI

Je partage l'article

Mardi 17 avril au soit a débuté une occupation de Science Po Rennes ; les occupants ont passé la nuit dans un des amphi et l’occupation se poursuit. Le directeur de l’IEP, Patrick Le Floch, a eu connaissance de l’événement affirmant même qu’il avait été annoncé : une AG a en effet eu lieu en début de semaine décidant des actions à Science Po.

Nous dénonçons cette occupation illégale ; l’UNI Bretagne rappelle son opposition aux blocages et son attachement à la liberté d’étudier, d’aller et venir dans les établissements d’enseignement. Nous appelons le directeur de l’IEP à prendre au plus vite les mesures nécessaires au rétablissements de l’ordre avant que la situation ne devienne ingérable.

L’Université de Rennes 1, par son président et ses doyens ont été sensibles à notre appel ; ils ont montré de la fermté vis-à-vis des tentatives d’intrusion des agitateurs ; leur action a été un succès. La direction de l’IEP doit faire preuve de la même lucidité. Pour mettre fin à ce climat délétère qui règne à Rennes, et pas seulement dans nos universités, l’action vis-à-vis des fauteurs de troubles doit être forte et commune ; directeurs et présidents d’établissements, élus locaux, municipalité et préfecture doivent se mobiliser.

En outre, nous appelons toutes les personnes touchées par les occupations et les blocages à s’exprimer sur la situation. Nous les invitons à nous envoyer leurs témoignages, à communiquer sur les réseaux sociaux et à contacter les médias. En particulier, nous invitons les étudiants à prendre contact avec les décideurs, directeurs, et présidents d’université, élus locaux et préfecture, et à les mettre face à leur responsabilité.

📝 Signez notre pétition ici ▶️https://bit.ly/2qG7ADZ

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !