Bordeaux : l’UNI dénonce les menaces de l’extrême gauche

Par UNI Bordeaux

Le 15 septembre 2023 à 10h12

UNI

Je partage l'article

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Le 15/09/2023


RAIDS, MENACES ET FICHAGE POLITIQUE, L’UNI DÉNONCE LES MÉTHODES DE
L’EXTRÊME GAUCHE


Depuis plusieurs semaines, l’extrême gauche à Bordeaux, (« l’offensive antifasciste Bordeaux » dite
l’OAB), se laisse à des pratiques honteuses et violentes dans notre ville et nos universités !
Tout d’abord, le jour de la rentrée de la faculté de Droit, les étudiants ont retrouvé leur locaux
tagués avec des messages de menace et d’appel à mort contre notre mouvement et ses militants.
Ainsi, les nouveaux arrivants sont confrontés à des inscriptions telles que « rappel aux L1 UNI=
fachos », « pour votre santé, tabassez 5 fachos par jour », « j’ouvre une bouteille à chaques fafs qui
crèvent ».


La même semaine, le « journal » d’extrême gauche « Journal Rupture » ainsi que le compte
Instagram de l’OAB lancent un raid de commentaires négatifs à l’encontre d’un bar bordelais.
Son crime : accueillir nos militants lorsque ceux-ci se réunissent autour d’un verre convivial.
Cependant, outre ces méthodes indignes, le « journal » publie les visages de certains de nos
adhérents à la vindicte des militants d’extrême gauche et transmettent nos prochains lieux et dates
de rencontre.

Ce fichage politique représente un véritable appel au harcèlement et à la violence !


Ces pratiques s’inscrivent plus généralement dans un contexte où notre responsable local reçoit
depuis plusieurs mois des menaces de mort et où l’OAB est impliquée dans une agression en
bande organisée à l’encontre de certains cadres de Droite dont notamment Pierre Le Camus.
L’UNI Bordeaux sonne l’alerte au sujet de cette situation plus que préoccupante pour nos
militants et le maintien du pluralisme politique dans l’Université et la ville de Bordeaux. Nous
dénonçons les agissements violents de l’extrême gauche à l’égard du restaurateur et lui apportons
notre plein et entier soutien dans cette épreuve.
Il est temps que des mesures soient prises au niveau local et national afin de faire cesser
l’impunité de ces groupuscules d’extrême gauche !


Face à ces menaces, L’UNI Bordeaux exige la dissolution de l’OAB dans les plus brefs délais !
Nous exigeons également que des sanctions soient prononcées à l’encontre de « Journal Rupture ».

Contact Presse :
Insta: @unibordeaux
Mail: bordeaux@uni.asso.fr

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Nouvelle campagne d’affichage de l’UNI dénonçant la promotion du wokisme et de l’islamo-gauchisme faite par La France Insoumise dans l’enseignement supérieur

Article lié -

Faisons interdire la réunion Pro-palestine de la France Insoumise avec Jean-Luc Mélenchon et Rima Hassan à l’Université de Lille !

Article lié -

L’UNI saisit la commission électorale de l’Université Bordeaux Montaigne