C.A. : Compte-rendu du 30 janvier 2004

Par UNI Archives

Le 10 février 2004 à 10h55

Image C.A. : Compte-rendu du 30 janvier 2004

Je partage l'article

Le premier Conseil d’Administration de la nouvelle mandature étudiante a eu lieu le vendredi 30 janvier 2004, de 14h00 à 18h30.

Essentiellement consacré aux élections des nouveaux élus de tous collèges dans les instances réglementaires de l’Université Marc-Bloch, ce Conseil d’Administration a vu se mettre en place une bipolarisation spontanée des groupes d’élus étudiants.

L’U.N.E.F., qui possédait la majorité absolue des sièges de 2001 à 2003 avec 66,59% des voix, n’a obtenu cette fois-ci que 37,54% des suffrages (-4 sièges), ce qui doit être considéré comme ne lourde défaite et un désaveu de leur politique et de leurs actions.

Très clairement, l’U.N.I. et les listes associatives qui ont bénéficié de ces reports de voix, ont exprimé leur satisfaction de voir ainsi l’U.M.B. reprendre la voie du pragmatisme et du réalisme, au profit des étudiants.

Pour tenter de sauver les meubles, l’U.N.E.F. (5 sièges) a rallié la liste d’extrème-gauche issue des tentatives de grève de novembre dernière (1 siège), tandis que les Associatifs (A.F.G.E.S., 4 sièges et Indépendants, 2 sièges) ont pu compter sur la voix de notre représentant pour renverser la majorité estudiantine du C.A. De telle sorte que, aujourd’hui, on peut espérer la fin de l’Expérience U.N.E.F. à Marc-Bloch, avec une Vice-Présidence Etudiante modérée (à élire au prochain C.A.).

Notre représentant a pu être élu en Commission Disciplinaire, tandis qu’un pôle « réaliste » s’est constitué avec les professeurs et I.A.T.O.S.S. soucieux de l’avenir de notre établissement, qui représente environ 45% des membres du C.A. (Toutes catégories confondues).

Il est à noter enfin que, durant ce Conseil, l’U.N.E.F., qui n’est plus à une contradiction près, s’est révélée « favorable » au principe de la réforme L.M.D., qu’elle avait pourtant vigoureusement combattu en novembre dernier, bien que les « modalités » doivent en être discutées. Mais il est vrai que des éléments d’ultra-gauche étaient venus confisquer la direction du mouvement de novembre dernier. Des comptes seraient-ils à régler à gauche ?

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !