CNESER 2021 : La droite étudiante progresse largement et conserve son élu face à une gauche en baisse !

Par UNI Archives

Le 30 juin 2021 à 17h23

UNI

Je partage l'article

L’élection des nouveaux représentants étudiants au Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche pour cette année 2021 aura été marqué par une organisation chaotique et un fort contexte de fraudes organisées.

Malgré ce climat délétère, fruit du laxisme du gouvernement face à des pratiques bien connues utilisées par la gauche et l’extrême-gauche, le processus électoral est allé jusqu’à son terme et la sincérité du scrutin a pu être préservé.

Les résultats sont sans équivoque. L’UNI progresse de 20 % en terme de nombre de voix face à des listes de gauche toutes en baisse. En réalisant son meilleur score depuis 2008, l’UNI conserve son siège et continue de s’imposer comme seul opposition de droite au ministère pour combattre la gauche universitaire.

Cette victoire confirme la progression constante de l’UNI au CNESER depuis 2015 et récompense le travail acharné de tous ses militants sur le terrain depuis 2 ans. Ces résultats sont le fruit d’une implantation locale et d’un maillage territorial complet de l’UNI à travers toute la France permettant à la droite étudiante de se montrer toujours plus forte.

L’UNEF continue son déclin et l’importante baisse électorale que l’association enregistre confirme qu’elle n’est plus la principale force de gauche dans les universités. Ayant ravi 6 sièges sur 11 en 2019, La FAGE perd la majorité absolue au CNESER. Cette perte d’un siège démontre que l’organisation ne répond pas aux attentes des étudiants.

Ces résultats sont un désaveu profond pour l’ensemble de la gauche étudiante complice et promoteur des thèses islamo-gauchistes, indigénistes et décolonialistes. Le gouvernement doit en tirer les conséquences, en arrêtant de favoriser une organisation plutôt qu’une autre et en prenant des décisions fermes face aux idéologies mortifères qui gangrènent l’enseignement supérieur français.

En s’affirmant comme organisation représentative au niveau nationale, l’UNI continuera de défendre le mérite, l’excellence de nos diplômes et la liberté d’étudier face à l’égalitarisme, au nivellement par le bas et aux blocages afin d’incarner le fer de lance de la droite dans les universités.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

L’horreur au pays des soviets

Article lié -

Viande halal à Sciences Po Grenoble : victoire de l’UNI face au communautarisme !

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études