Communiqué de presse du 13 octobre 2006

Par UNI Archives

Le 13 octobre 2006 à 17h49

Image Communiqué de presse du 13 octobre 2006

Je partage l'article

Le Tribunal Administratif d’Amiens a encore une fois rejeté le recours de l’UNEF intenté contre le Rectorat d’Amiens au sujet des élections des représentants étudiants du CROUS d’Amiens Picardie du 21 mars dernier.

L’UNI Picardie se félicite du rejet de cette requête qui n’était motivé que par l’esprit revanchard et jusqu’aux-boutiste bien fidèle à l’UNEF, dont leur unique élu devra désormais s’habituer à travailler à côté des trois élus UNI qui avaient été sollicités, rappelons le, par plus de 1200 étudiants au cours de ce scrutin du 21 mars 2006.—


Après avoir espérer faire annuler ces élections par le biais d’un recours en référé suspension, qui n’avait pas abouti, l’UNEF avait déposé un recours en annulation contre le Rectorat. Pour motifs qu’il y avait un doute sur la sincérité et la représentativité du scrutin du fait que certaines facultés étaient bloquées et que deux urnes aient été volées.

Le juge a estimé qu’il n’y avait pas de doute sur la légitimité et la sincérité du scrutin. Et que l’UNEF ne pouvait se prévaloir au motif que les facs soient bloquées puisque ces blocages aient été orchestrés par ce syndicat de gauche voire d’extrême gauche.

Concernant les urnes dérobées, elles avaient été retrouvées scellées et ensuite dépouillées par un huissier de justice qui a confirmé que ces quelques voix rapportées au scrutin ne changeait rien à le représentation des élus.
Rappelons que l’uni dispose de 3 élus et de la vice présidence étudiante, la faep 2 élus, l’unef comme les ‘étudiants musulmans de France’ dispose chacun de 1 élu.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !

Article lié -

Exigeons le retour de la statue de Napoléon à Rouen !