Communiqué de presse du 28 mai 2003

Par UNI Archives

Le 28 mai 2003 à 17h14

Image Communiqué de presse du 28 mai 2003

Je partage l'article

Report d’examens à l’UPJV
Les étudiants de l’UPJV pris en otages par une poignée d’extrémistes

Depuis le lundi 26 mai 2003, une poignée d’étudiants, de personnels IATOSS et de professeurs de l’UPJV ont décidé de bloquer des examens en lettres, philosophie, économie et sciences humaines, afin de protester contre les réformes engagées par le gouvernement.

L’UNI-Amiens (droite universitaire) condamne sans appel la prise en otage de l’ensemble des étudiants par des groupuscules de gauche et d’extrême gauche. Il est, en effet, inadmissible que certains d’entre eux menacent d’empêcher les étudiants de passer leurs examens, avec le soutien de certains professeurs et employés de l’administration. Ces « jusqu’auboutistes de la grève » n’hésitent pas à sacrifier des étudiants sur l’autel du conservatisme.

C’est pourquoi l’UNI-Amiens déplore les amalgames volontairement propagés par des agitateurs professionnels pour faire régner, sur les différents sites de l’UPJV, un climat de paranoïa générale.

L’université Picardie Jules Verne ne peut être la cour de jeu de ceux qui souhaitent, pour défendre leur pré carré, bloquer le fonctionnement normal du service public de l’éducation.

L’UNI-Amiens en appelle au président de l’UPJV pour qu’il fasse respecter la décision prise, le vendredi 23 mai 2003, par le conseil d’administration de l’université visant à maintenir le calendrier des examens.

Enfin, l’UNI-Amiens lance dès aujourd’hui une campagne d’affiches intitulée : « Réforme des retraites, les syndicats sacrifient les jeunes » et « Egoïsme des syndicats : péril pour les jeunes ». Celle-ci vise à mobiliser l’ensemble des français pour défendre l’avenir de leurs retraites face à certaines centrales syndicales influencées par l’extrême gauche.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !