Compte rendu débat vendredi 29 juin 2007

Par UNI Archives

Le 9 juillet 2007 à 8h36

Image Compte rendu débat vendredi 29 juin 2007

Je partage l'article

La réunion avait pour but de préparer au niveau local les assises nationales de l’enseignement supérieur et de la recherche qui avait lieu Lundi 2 juillet à la Sorbonne.

Une cinquantaine de personnes étaient présentes à l’amphi Aristote dont une très large majorité d’enseignant et personnels de l’Université, au niveau étudiant seul l’UNI (droite universitaire) et les associatifs et « indépendants » étaient présents.

Les discussions ont très vite tourné autour du projet de loi sur la nouvelle université et l’occasion nous a été donné de voir à quel point les syndicats étaient encore bloqués dans une logique partisane et de lutte contre toute tentative de réforme.

Ainsi la majorité des interventions, portaient sur le transfert de pouvoir au président de l’université en matière de gestion des ressources humaines, qui pour les syndicats mettra fin à leur diktat en matière de recrutement des enseignants.

Une autre partie des interventions, portait sur la réforme de nombre de membres composant le Conseil d’Administration, encore une fois la quasi-totalité regrettait la diminution de ce nombre passant de 60 actuellement à 20 à 30 membres dans le texte de réforme.
Les intervenants n’arrivant pas à prendre en compte le fait que cette réforme nécessitait une meilleure direction des établissements et que seul une équipe restreinte pourrait y parvenir.

Enfin, une partie non négligeable des intervenants regrettait que la loi inscrive comme mission aux universités l’insertion professionnelle jugeant que les études universitaires n’étaient pas la pour permettre d’obtenir un emploi, mais pour acquérir une culture charge aux entreprises de former ensuite les jeunes.

En prenant la parole, nous avons rappelés l’engagement de l‘UNI derrière le gouvernement et Nicolas Sarkozy, pour le succès de cette réforme qui est pour nous le premier pas d’une réforme de l’enseignement supérieur dans son ensemble, avant celle de l’aide sociale, et l’insertion professionnelle.
Pour nous, la réforme de la gouvernance permettra aux universités de se doter enfin des moyens nécessaires afin de permettre aux étudiants de travailler dans des conditions convenable, elle permettra aussi de lancer une vraie politique de recherche française, et européenne, et enfin de permettre une meilleure insertion professionnelle des jeunes diplômés.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !

Article lié -

Exigeons le retour de la statue de Napoléon à Rouen !

Article lié -

Hommage à Jacques Rougeot, créateur de l’UNI et combattant politique visionnaire