Crèches en mairie : l’UNI Bretagne refuse l’abandon des traditions françaises

Par UNI Archives

Le 23 décembre 2015 à 9h04

Image Crèches en mairie : l’UNI Bretagne refuse l’abandon des traditions françaises

Je partage l'article

Consciente des racines et de la culture chrétienne de la France, l’UNI Bretagne se déclare solennellement en faveur du maintien des crèches dans l’espace public et notamment dans les mairies. Elle soutiendra toute initiative qui œuvrera dans ce sens.

Si la République est laïque, la France, elle, est profondément chrétienne. De leur regard, ses clochers dominent villes et campagnes ; de leur voix ils gagnent les lieux où on les veut oublier. Son architecture, sa langue, ses mots, son droits, sa morale, tout rappelle ses fondements et sa vocations.

Certains élus férocement opposés à la présence de crèches dans les mairies nient ces évidences au nom d’une laïcité qu’ils travestissent et qu’ils idolâtrent ensuite. Ils s’opposent au sentiment commun d’appartenance à une culture chrétienne : ils trahissent notre propre identité, ils renient ce passé qui nous définit.

L’UNI Bretagne s’oppose fermement à ce petit nombre d’idéologues et fait chœur avec tous ceux qui défendent les traditions françaises. AU regard des drames qui l’ont récemment déchirées et faisant écho au sentiment commun qui en rejailli, aujourd’hui plus que jamais, l’UNI Bretagne est convaincue que la France a besoin de reprendre conscience d’elle-même, de ses racines et de ses symboles. Pourquoi prendre tant de peine à les haïr ?

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !

Article lié -

Exigeons le retour de la statue de Napoléon à Rouen !

Article lié -

Hommage à Jacques Rougeot, créateur de l’UNI et combattant politique visionnaire